Le Fenugrec : une plante extraordinaire pour vos seins

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne il y a 1 semaine
Dossier Soins visage et corps
Médias 2 médias

Augmenter sa poitrine sans passer par la case opération, les petites poitrines souffrant des décolletés imparfaits et des soutiens-gorges qui flottent en rêvent… enfin presque. Et si on vous disait qu’il existe des solutions parfaitement naturelles pour grossir votre poitrine, chez vous, sans avoir recours à la chirurgie esthétique. Vous dites que c’est impossible ? Pourtant, le fenugrec (Trigonella foenum-graecum de son nom scientifique), une protéagineuse originaire du Proche-Orient et du Moyen-Orient peut vous aider à gonfler votre poitrine. Et de nombreuses femmes sont aujourd’hui prêtes à en témoigner !

Bien sûr, sans aller jusqu’à vous faire gagner plusieurs bonnets, la graine brune aux mille et une vertus rendra votre poitrine plus volumineuse et esthétiquement satisfaisante. Décryptage.

Le fenugrec : qu’est-ce que c’est ?

Trenditude.fr - Mode, beauté et tendances

S’il y a bien un aliment que l’on utilise aussi bien en condiment qu’en remède, il s’agit sans aucune hésitation du fenugrec. C’est l’ingrédient miracle. Dans les détails, le fenugrec est une plante herbacée de la famille des oléagineuses (Fabaceae) dont les graines anguleuses, mucilagineuses de couleur jaune-beige et au goût légèrement amer sont consommées comme des épices. Toutefois, l’ensemble de la plante peut être utilisé de plusieurs manières. Entre autres, les feuilles sont utilisées dans la cuisine indienne comme aromate pour les recettes de dahl, de riz pilaf ou de chutneys.

Présent dans de nombreuses pharmacopées et médecines alternatives, le fenugrec est également reconnu pour ses nombreuses vertus. De fait, le fenugrec se démarque particulièrement des autres plantes de la même famille par sa composition impressionnante. On retrouve notamment dans ses graines une haute teneur en protéines, glucides, lipides et une foultitude de nutriments dont les vitamines B1, A et la vitamine C ainsi que des sels minéraux comme le magnésium, le soufre ou encore le fer et le calcium. Sans oublier que la graine de fenugrec est particulièrement riche en saponines, 4 — hydroxyisoleucine, en flavonoïdes, lécithine et flavonoïdes. Tous ces nutriments variés lui permettent de vous offrir une myriade de bienfaits pour le corps et la santé de manière générale. Entretien de la peau, réduction du taux de glycémie, lutte contre la fatigue, antioxydant… la graine de fenugrec ne manque définitivement pas d’atouts.

Fenugrec et poitrine : comment ça marche ?

Si aucune crème ou remède naturel ne vous garantit à 100 % des résultats à la hauteur de vos attentes dans votre quête d’une poitrine généreuse, le fenugrec regorge de principes actifs très intéressants qui peuvent vous aider à avoir des seins plus gros. D’ailleurs, dans les pays arabes, les femmes sont nombreuses à utiliser protéagineuse depuis des lustres pour raffermir, embellir et grossir sainement leur poitrine. Comment ça s’explique ? La réponse est simple, le fenugrec est très riche en phytoestrogène. Cette hormone végétale permet de stimuler les estrogènes et la progestérone.

C’est donc en partie cette action sur les hormones sexuelles qui fait grossir la poitrine et la rend soit dite en passant plus ferme. Bien sûr, il est important de noter que l’effet du fenugrec n’est efficace que sur les petites poitrines et n’a presque aucun effet sur les femmes mieux loti. Par ailleurs, au-delà de la prise de volume, la phytoestrogène présente dans les graines de fenugrec permet de prévenir l’apparition du cancer du sein. En effet, un bienfait largement démontré par une étude parue en 1998 dans L’Actualité médicale.

En parallèle, la vitamine A, la vitamine C et la lécithine présentent en grande quantité dans le fenugrec jouent également un rôle clé dans le développement des tissus mammaires. Cette propriété de l’épice a un impact certain sur l’augmentation du volume des seins.

Comment prendre du fenugrec ?

Trenditude.fr - Mode, beauté et tendances

Pour développer les seins, le fenugrec peut s’utiliser de deux manières : en usage interne sous forme de poudre, de gélules, de graines ou en usage externe sous forme de massage avec l’huile ou la crème. Néanmoins, qu’il soit utilisé en usage externe ou interne, le traitement au fenugrec ne doit pas excéder 90 jours, ou 3 ans. Si le traitement est prolongé, il peut avoir des effets indésirables sur le corps. Évidemment, pour espérer obtenir des effets visibles, il ne faudra pas interrompre la cure.

Par ailleurs, pour une intégration plus facile du fenugrec dans votre routine quotidienne, les spécialistes recommandent généralement de consommer en graine ou en poudre à raison de 6 g par jour. Sous cette forme, vous pouvez alors le cuisiner. Vous pouvez par exemple utiliser les graines ou la poudre comme condiment pour rehausser vos plats de viande, poêlées de légumes ou encore vos plats en sauce. Notons que la graine de fenugrec est très dure. Il faudra au préalable la torréfier ou la moudre vous-même pour activer sa biodisponibilité. En outre, vous pouvez aussi utiliser la graine pour en faire des infusions à chaud à froid.

Si vous souhaitez prendre le fenugrec sous forme de compléments alimentaires, il est crucial de demander la posologie adaptée à un professionnel de la santé. Généralement, la dose recommandée est comprise entre 500 et 1000 mg par jour à prendre avant les repas.

Quelles sont les contre-indications du fenugrec ?

Si le fenugrec regorge de vertus et pas seulement pour les seins, une surconsommation de cette protéagineuse, quelle que soit la forme peut entraîner des troubles gastriques. Par ailleurs, la prise de fenugrec doit toujours se faire sous l’avis de votre médecin surtout si vous souffrez de diabète. De fait, l’effet stimulant du fenugrec sur l’insuline peut provoquer une hypoglycémie et entraîner un état de fatigue extrême. Par ailleurs, il est fortement déconseillé de ne pas prendre du fenugrec pendant la grossesse, car il stimule les contractions.