La mini-jupe est un vêtement pornographique !

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Avril 2012
Dossier Le sexe et la mode
Médias 2 médias
Le président de la Chambre des représentants d’Indonésie, Marzuki Alie
Le président de la Chambre des représentants d'Indonésie, Marzuki Alie

Cette personnalité indonésienne est très connue actuellement pour sa bataille en la faveur de l’édition d’une loi qui viserait à interdire la mini-jupe. Un sujet qui a fait beaucoup de bruit dans le monde politique et de la mode.

Porter une mini-jupe relèverait de la pornographie selon certaines personnalités politiques en Indonésie

En Indonésie, le Ministre des Affaires Religieuses, Suryadharma Ali, ne mâche pas ses mots lorsqu’un reporter du Jakarta Post, un quotidien local, lui demande son avis sur le port de la mini-jupe. Selon Son Excellence, « porter une jupe au-dessus du genou est pornographique ».

Une autre personnalité politique indonésienne, Marzuki Alie, Président de la Chambre des Représentants, mène de son côté une véritable lutte anti-pornographie par le biais d’une loi nouvellement instaurée. Marzuki Alie a donc pointé du doigt certains vêtements, dont la mini-jupe, qui seraient inappropriés car ceux-ci constitueraient une invitation explicite au viol, d’où un pseudo lien de causalité avec la pornographie !.

Marzuki Alie soutient que si les femmes pouvaient s’habiller plus « modestement », on le cite – exit donc la mini-jupe – il y aurait moins de viols et la criminalité en Indonésie serait nettement en baisse ! Pour appuyer ses dires, il n’hésite pas ajouter : « Vous savez comment sont les hommes ! ». On médite encore sur la chose…

Il semblerait que dans cette partie de l’Asie et pour les personnalités politiques en particulier, les initiatives de Mary Quant ne font pas l’unanimité (voir notre article le sexe et la mode dans les années 60). On se souvient que l’on criait au scandale lorsque la styliste britannique avait exposé sa première mini-jupe dans les années 60 mais on se souvient surtout du succès que ses modèles ont connu par la suite. D’ailleurs, 50 ans après, la mini-jupe, pornographique ou pas, continue de tenir une place d’honneur dans nos garde-robes. C’est sans doute la raison pour laquelle la marque Kookaï nous propose une nouvelle collection de mini-jupes stylées pour l’été 2012.

Les photos associées

Le président de la Chambre des représentants d’Indonésie, Marzuki Alie

Cette personnalité indonésienne est très connue actuellement pour sa bataille en la faveur de l’édition d’une loi qui viserait à interdire la mini-jupe. Un sujet qui a fait beaucoup de bruit dans le monde politique et de la mode.

puce À voir dans : La mini-jupe est un vêtement pornographique !

Manifestation pro-mini-jupe à Jakarta

Le sujet sur la loi et l’interdiction de la mini-jupe fait des émules en Indonésie. Le 18 Septembre 2011, une manifestation a eu lieu à Jakarta lors de laquelle quelques femmes ont montrés leurs désaccord et ont appelé les membres du gouvernement à réagir.