Comment Valérie Trierweiler a-t-elle réussi son "après-Carla"

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Août 2012
Dossier Personnalités politiques
Médias 7 médias
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en tenue de soirée
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en tenue de soirée

Le smoking est l’habit obligatoire des cérémonies officielles et des galas de charité, dommage que le noued papillon soit un peu tombant.

La nouvelle première dame française a réussi son pari : avoir un look qui déchire sans être top model

Elle n’en avait pas l’ambition, ni la destinée, mais Valérie Trierweiler est aujourd’hui la femme la plus puissante de France, ce qui n’apporte pas que des avantages. La journaliste qui clame son indépendance à qui veut l’entendre retombe très vite sur ses pieds et réalise que plus que d’être un porte-drapeau, le rôle de Première Dame est avant tout une question d’image. Et là-dessus, la partie est loin d’être gagnée avec comme prédécesseur un top model aussi looké et chicissime que Carla Bruni. Mais la compagne de François Hollande relève le défi et montre qu’elle aussi, elle peut être une icône de mode.

Revenons sur le match mode entre les deux premières dames.

Certes, Carla Bruni avait une belle carrière de mannequin derrière elle et donc une maîtrise de l’art de la mode. C’est du moins ce qui était supposé être mais curieusement, l’épouse de Nicolas Sarkozy a plutôt enchaîné les looks discrets sans la moindre extravagance, ne mettant absolument pas en avant sa jolie plastique. Au lieu de nous faire rêver avec des tenues tendance et sexy, des couleurs flashy ou encore des accessoires trashy, Carlita a préféré les robes simples et les tailleurs-pantalons qui moulaient à peine ses jolies courbes, les coiffures sages dépourvues de coupe, sinon une frange juvénile et des ballerines. L’ex-première dame a d’ailleurs mis aux oubliettes ses chaussures à talons, pour des raisons que l’on n’évoquera pas. Cette discrétion vestimentaire est-il un choix éclairé pour ne pas faire de l’ombre à son chef d’état de mari, ou est-ce Carla qui a perdu goût à la mode ?

Quoi qu’il en soit, il n’a finalement pas été aussi difficile pour Valérie de faire son entrée. Même avec un style tout aussi sobre, la first girlfriend n’a pas eu de mal à s’imposer. Ses couleurs fétiches sont le noir, le blanc et le beige, des tons qui réduisent les risques de fashion faux-pas à zéro quand on les associe à ses tenues aux coupes strictes. Valérie Trierweiler privilégie le confort et la classe et est définitivement adepte des trench et des manteaux aux tons clairs sur le tailleur pantalon, quitte à faire dans le look unique.

Elle a donné le ton lors de l’investiture de François Hollande le 15 mai dernier avec une robe noire jusqu’aux genoux associée à un manteau blanc en tweed, le tout rehaussé par une paire d’escarpins gris.

Contrairement à Carla, Valérie ne quitte pas ses peep toes de 12 cm qui apportent une touche glamour à son style. Quand elle ose un peu de couleurs à ses tenues cependant, la première dame n’y va pas de main morte, car soit elle porte un foulard orange flashy par-dessus son trench beige, comme lors du débat télévisé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy juste avant le second tour des élections, soit elle arbore carrément un top rouge écarlate sur son tailleur.

Quand Valérie réécrit la mode

La compagne du président sait aussi revisiter la mode à sa façon, comme le montre son séjour aux États-Unis qui a été un vrai succès côté vestiaire. Sans sortir de son style sobre, Valérie a su porter la robe portefeuille moulante impeccablement coupée pour affiner sa silhouette. Beige ou noire mais toujours associée à des stilettos Yves Saint Laurent pour fait encore plus chic, cette tenue a fait son effet sous l’œil admiratif de Michelle Obama. C’est sûr, on ne verra jamais la nouvelle first lady française dans un manteau mauve ou un bustier bleu sexy comme Carlita, des rares fois où celle-ci a sorti sa panoplie de top model pour être l’atout charme de Nicolas Sarkozy, mais elle a au moins le mérite d’être chic et stylée.

Même côté coiffure, la journaliste de Paris Match ne fait pas dans l’extra, ne sortant jamais sans son brushing impeccable à tendance bourgeoise, jouant sur les ondulations et la longueur.

Valérie Trierweiler devrait tout de même faire attention, car ce style qu’elle considère sans risque, en a bien un et pas des moindres : celui de lasser très vite ses adeptes par sa monotonie. Il faudra bien qu’un jour, elle pense à apporter un peu de nouveauté dans son dressing…

Les photos associées

Carla Bruni souriante aux côtés de Nicolas Sarkozy

Pour une visite officielle au centre hospitalier pour les malades d’Alzheimer à Nice, Carla Bruni est apparue sereine en toute simplicité dans un trench marron foncé aux côtés de son Président de mari ce 20 avril 2012.

puce Infos : Carla BruniTrench-coatNicolas Sarkozy
puce À voir dans : Carla Bruni : l’atout de charme de Nicolas Sarkozy

Valerie Trierweiler devient « La Première Dame » de France

Elle est désormais la « Première Dame » et forme avec le président François Hollande un couple uni et solide. La journaliste a du tempérament et est déjà habituée au protocole qu’impose une vie avec une personnalité politique influente.

puce Infos : Valérie Trierweiler
puce À voir dans : Valérie Trierweiler devient notre première dame

Valérie Trierweiler classique à l’investiture de son compagnon

La compagne du nouveau Président est loin d’être une habituée du tapis rouge mais cela ne l’empêche pas d’avoir du style. Lors de la passation de pouvoir à l’Élysée, Valérie Trierweiler a choisi une tenue élégante et classique. Une tenue deux tons composée d’une robe noire en tulle et d’un manteau blanc aux lignes épurées avec un col rond. Valérie Trierweiler s’est permis une fantaisie en optant pour des escarpins couleur prune.

puce Infos : RobeEscarpinsValérie Trierweiler
puce À voir dans : Carla Bruni vs Valérie Trierweiler : un fashion ex-aequo

Valérie Trierweiler et Michelle Obama à Washington

Valérie Trierweiler revisite son style sobre dans une robe portefeuille beige qui épouse subtilement sa silhouette. Elle gagne en hauteur grâce à ses sandales à hauts talons marrons.

puce Infos : RobeSandalesTailleurMichelle ObamaValérie Trierweiler

Valérie Trierweiler au défilé du 14 juillet

La première dame redevient discrète après le "tweetergate". Au défilé officiel du 14 juillet, elle se met en retrait dans un trench beige sur un tailleur pantalon noir.

puce Infos : Sac à mainTrench-coatTailleurValérie Trierweiler

Valérie Trierweiler sort les couleurs

Pour apporter une touche de couleurs à son style sobre, Valérie Trierweiler porte un foulard orange flashy sur son trench beige. Une association très réussie pour égayer son look.

puce Infos : Trench-coatFoulardValérie Trierweiler