Valérie Trierweiler VS Carla Bruni : le match de l’amour !

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Juillet 2012
Dossier Personnalités politiques
Médias 5 médias
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en tenue de soirée
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en tenue de soirée

Le smoking est l’habit obligatoire des cérémonies officielles et des galas de charité, dommage que le noued papillon soit un peu tombant.

Second round pour le match entre les deux premières dames : qui est la plus heureuse en amour ?

Et la partie continue entre les deux premières dames françaises. Hier, on vous a fait le match mode entre Carla Bruni et Valérie Trierweiler et les deux adversaires en sont sortis ex-æquo, avec tout de même un léger penchant pour la première pour faire honneur à son statut de top model. Certes, Carlita a laissé tomber les strass pendant le mandat de Nicolas Sarkozy mais elle a gardé son style dans ses robes simples et ses ballerines. Valérie quant à elle a été félicitée pour sa classe, mais, son style unique commence à lasser.

Aujourd’hui, focus sur leurs histoires de cœur. Les deux sont connues pour avoir eu un passé sentimental complexe et bien rempli pour finir avec l’homme le plus puissant de la France.

Miroir miroir, qui est la plus amoureuse ?

Commençons par Carla Bruni. Le passé amoureux du top model de 44 ans est assez étoffé. Et oui, elle a fait tourner la tête de bien des hommes avec sa silhouette filiforme et sa voix d’ange. Certains diront que le plus grand amour de sa vie est Raphaël Enthoven, le père de son fils pour lequel elle a écrit la chanson éponyme " Raphaël". Rappelons qu’avant lui, elle est sortie avec son père, Jean-Pierre Enthoven. D’autres penseront que c’est plutôt Mick Jagger qu’elle a fréquenté alors qu’il était encore marié avec Jerry Hall. Les deux ont vécu une idylle aussi passionnée que secrète.

Mais avec une liste d’amants des plus impressionnantes, Carla elle-même risque de ne pas s’y retrouver. On notera que la chanteuse n’a été attirée que par des hommes connus, des artistes, des intellectuels ou plus récemment par un homme de pouvoir. Parmi ces premiers amours : Eric Clapton, Louis Bertignac, Florent Pagny ou encore Vincent Perez. Elle aura ensuite vécu de courtes idylles avec Donald Trump, Laurent Fabius ou encore Arno Klarsfeld. On en a certainement oublié quelques uns, mais le plus important, c’est que Carla a finalement trouvé l’amour, le vrai, en 2007, en la personne de Nicolas Sarkozy.

Ce qui a séduit l’italienne ? Le côté fleur bleue du chef d’État qui n’a pas hésité à parler botanique et constellations pour mettre tous les atouts de son côté. Les deux tourtereaux n’ont pas tardé à se marier et donner un fruit à leur amour avec la petite Guilia, née en septembre 2011. D’aucuns ont pensé que la Carlita n’allait pas rester longtemps maintenant que Nico n’est plus président, mais ils ont eu tort. L’ex-first lady semble plus amoureuse que jamais. La preuve, un autre bébé serait déjà en route, mais ça, c’est une autre histoire…

Toujours est-il que pour les beaux yeux de Nicolas, Carla a mis sa carrière entre parenthèses, elle a aussi choisi de se retirer du devant de la scène pour ne pas lui faire de l’ombre en se faisant discrète jusque dans son dressing. Si ce n’est pas de l’amour ça ? Alors oui, à défaut d’être première dame et de redevenir une chanteuse à succès, Carla-Bruni Sarkozy est heureuse en amour. Et c’est tout ce qui importe, non ?

Passons de l’autre côté du ring : Valérie Trierweiler.

Par où commencer ? La journaliste ne peut pas se vanter d’avoir connu autant d’hommes que Carlita, mais ses relations ont été passionnées et complexes. Mariée avec Denis Trierweiler, le père de ses enfants, pendant de nombreuses années, Valérie est finalement restée célibataire durant une assez longue période. S’il n’y a pas grand-chose à dire sur son mariage si ce n’est qu’il s’est soldé en un échec pacifique, Valérie a commencé à former un triangle amoureux avec le couple formé par François Hollande et Ségolène Royal, pour finir par le briser totalement. Elle vit avec le chef d’État depuis 2006 et a du mal à cacher son amour…et sa jalousie.

En effet, la first girlfriend n’arrive pas à faire l’impasse sur Ségo qui lui inspire une jalousie maladive. Actuellement d’ailleurs, Valérie Trierweiler défraie la chronique avec l’affaire du tweetgate dans laquelle elle déclare publiquement sa jalousie pour l’ex-femme de François malgré la place de choix qu’elle occupe désormais. Entre les enfants de François Hollande qui ont une dent contre elle, les français qui lui tournent le dos et François lui-même qui n’est pas content du tout !! On ne peut pas dire que la vie est un long fleuve tranquille pour la première dame. D’après les rumeurs, le président et elle seraient même au bord de la rupture. Bien qu’elle adopte désormais un profil bas, l’avenir de Valérie Trierweiler à l’Élysée et dans le coeur de François semble incertain.

Résultat des courses : Carla Bruni gagne encore une nouvelle bataille. Mais la guerre n’est sans doute pas encore finie…

Les photos associées

Carla Bruni souriante aux côtés de Nicolas Sarkozy

Pour une visite officielle au centre hospitalier pour les malades d’Alzheimer à Nice, Carla Bruni est apparue sereine en toute simplicité dans un trench marron foncé aux côtés de son Président de mari ce 20 avril 2012.

puce Infos : Carla BruniTrench-coatNicolas Sarkozy
puce À voir dans : Carla Bruni : l’atout de charme de Nicolas Sarkozy

Valerie Trierweiler devient « La Première Dame » de France

Elle est désormais la « Première Dame » et forme avec le président François Hollande un couple uni et solide. La journaliste a du tempérament et est déjà habituée au protocole qu’impose une vie avec une personnalité politique influente.

puce Infos : Valérie Trierweiler
puce À voir dans : Valérie Trierweiler devient notre première dame

Valérie Trierweiler classique à l’investiture de son compagnon

La compagne du nouveau Président est loin d’être une habituée du tapis rouge mais cela ne l’empêche pas d’avoir du style. Lors de la passation de pouvoir à l’Élysée, Valérie Trierweiler a choisi une tenue élégante et classique. Une tenue deux tons composée d’une robe noire en tulle et d’un manteau blanc aux lignes épurées avec un col rond. Valérie Trierweiler s’est permis une fantaisie en optant pour des escarpins couleur prune.

puce Infos : RobeEscarpinsValérie Trierweiler
puce À voir dans : Carla Bruni vs Valérie Trierweiler : un fashion ex-aequo

Valérie Trierweiler sort les couleurs

Pour apporter une touche de couleurs à son style sobre, Valérie Trierweiler porte un foulard orange flashy sur son trench beige. Une association très réussie pour égayer son look.

puce Infos : Trench-coatFoulardValérie Trierweiler