Le principe du jeûne du Ramadhan

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Juillet 2012
Dossier Fooding
Médias 2 médias
Un repas complet lors du jeûne du Ramadhan
Un repas complet lors du jeûne du Ramadhan

Malgré l’abstinence, les musulmans se doivent de suivre une alimentation complète et équilibrée pour ne pas avoir d’incidence sur leur santé. Les repas sont simplement pris à des horaires décalées.

Heures, repas, aliments... Tout ce que vous devez savoir sur le jeûne du Ramadhan

Le Ramadhan est un précepte musulman qui se base sur la pratique du jeûne durant le neuvième mois du calendrier musulman et qui impose à ses fidèles l’abstinence de nourriture et de boisson en journée.

À quel moment doit-on jeûner exactement ?

Pour cette année 2012, le Ramadhan débutera le 20 juillet pour prendre fin le 19 août, soit un long mois durant lequel on doit arrêter de manger et boire dès l’aube pour couper son jeûne au coucher du soleil. Concrètement, ceux qui pratiquent le Ramadhan ont droit à un dernier repas juste avant l’appel à la prière, un repas portant le nom de sahur et qui doit normalement être léger.

Dès que sonne l’appel à la prière, chacun doit impérativement cesser de se nourrir. Mais une fois que le soleil s’est couché, tout le monde peut enfin assouvir sa faim jusqu’au lendemain matin, avant un nouvel appel.

Le jeûne : un danger pour notre santé ?

Qui dit jeûne, dit privation de nourriture, ce qui pourrait certes nuire à la santé, mais les conséquences restent minimes étant donné que seule la journée est concernée par cette abstinence. D’autant plus qu’on ne déplorera aucune faiblesse nutritive si l’on prend bien entendu les trois repas quotidiens à des heures décalées. Le premier repas, pris juste après le jeûne, c’est-à-dire au coucher du soleil, doit être constitué d’aliments sucrés et de boissons chaudes (pas obligatoirement).

Quant au deuxième, fixé deux à trois heures après le premier, il doit afficher une quantité plus généreuse d’aliments, néanmoins légers. Le dernier réservé pour le moment avant l’appel à la prière du matin, équivaut au petit déjeuner habituel.

Le 3ème repas est le plus important car il doit apporter toute l’énergie nécessaire afin d’affronter une journée de jeûne, d’où l’importance des aliments comme la viande, le fromage, le potage et surtout l’eau à volonté pour éviter la déshydratation d’ici le coucher du soleil.

Quand la santé tire profit du jeûne...

Le jeûne durant le Ramadhan présente quelques bienfaits sur la santé : par exemple pour une personne atteinte d’une pathologie fonctionnelle et dont l’état de santé ne peut s’améliorer que grâce à la privation de nourriture, ou encore aux personnes victimes de l’obésité ou en surpoids pour lesquelles le jeûne peut s’apparenter à un régime, mais surtout démontrer qu’il est possible de rester maître de son mode d’alimentation et repartir sur de meilleurs bases alimentaires à l’issue du jeûne, notamment en ne cédant plus aux grignotages entre les repas.

Les photos associées

Un repas complet lors du jeûne du Ramadhan

Malgré l’abstinence, les musulmans se doivent de suivre une alimentation complète et équilibrée pour ne pas avoir d’incidence sur leur santé. Les repas sont simplement pris à des horaires décalées.

puce À voir dans : Le principe du jeûne du Ramadhan

Une alimentation équilibrée durant le Ramadhan

Même s’il s’agit d’un jeûne, il est important de conserver une alimentation équilibrée durant le Ramadhan afin de ne pas porter préjudice à sa santé. Manger léger, sans excès et à heure fixe.