Balmain se sépare de Christophe Decarnin

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Mai 2011
Dossier La vie des créateurs
Médias 2 médias
Création Balmain par Christophe Decarnin robe gladiateur
Création Balmain par Christophe Decarnin robe gladiateur

Christophe Decarnin mixe les époques : robe inspirée des tenues antiques des gladiateurs avec un buste rigide clouté, associé avec des épaulettes à franges militaires et un drapage croisé kaki, Balmain.

Balmain limoge celui qui a su redresser la maison quand elle était au plus bas, Christophe Decarnin

La maison française ancestrale se sépare de son sauveur. C’est officiel, Balmain vient de remercier son directeur artistique Christophe Decarnin.

Le créateur qui avait rejoint la maison Balmain en 2007 se faisait de plus en plus absent sur les podiums, et on avait déjà eu vent d’une certaine mésentente entre Decarnin et le PDG de Balmain quant au choix créatif à donner à la ligne Balmain.

Christophe Decarnin a ravi les plus grandes modeuses. Toujours approuvé par les critiques mode, le créateur a redonné un vrai coup de jeunesse à la maison fragilisée Balmain. C’est en 2007 que Decarnin accède au poste de directeur artistique, il entreprend alors une véritable révolution : il réussi à imposer son style et à créer la surprise avec ses défilés qui comportent systématiquement un must have que les modeuses s’arrachent. Toutes les it girls veulent être sexy, rock et chic avec les créations de Decarnin. Elles s’exhibent en veste cintrée à épaulettes, en robe ultra courte shiny, en tee-shirt destroyed, ou encore en veste officier, bref, l’élégance à la Decarnin.

En plus d’avoir séduit les critiques mode, fait les unes des plus grands magazines, et habillé les plus grandes stars comme Gwyneth Paltrow, Céline Dion ou Marion Cotillard, les pièces créees par Decarnin se vendent à merveille, donnant un véritable coup de fouet aux finances de la maison Balmain.

Mais il est vrai que depuis quelques saisons déjà le manque de créativité de Decarnin se faisait remarquer : il ne semble plus prendre beaucoup de risques et préfère se reposer sur ses classiques. Le créateur introverti semble alors comme manquer de créativité et commence à recueillir de sévères critiques sur ses dernières collections. Pour ne rien arranger, le directeur de Balmain Alain Hivelin est en total désaccord avec le créateur sur le futur à donner à la griffe.

Le jeune directeur artistique, connu comme un homme introverti et d’une grande fragilité, est alors submergé et profondément touché par les critiques, le stress et le désaccord qu’il entretien avec le PDG de Balmain n’arrangent rien à sa situation.

On espère cependant voir Decarnin se ressaisir au plus vite au sein d’une nouvelle marque (ou de sa propre marque ?). Il reste plus qu’à savoir par qui Balmain va remplacer le créateur Christophe Decarnin. Il semblerait que Mélanie Ward soit en tête de liste pour renouveler l’image de la griffe.

Les photos associées

Création Balmain par Christophe Decarnin robe gladiateur

Christophe Decarnin mixe les époques : robe inspirée des tenues antiques des gladiateurs avec un buste rigide clouté, associé avec des épaulettes à franges militaires et un drapage croisé kaki, Balmain.

puce Infos : BalmainRobeMilitaire (army)Christophe Decarnin
puce À voir dans : Balmain se sépare de Christophe Decarnin

Pantalon délavé veste officier brodée et sandales cloutées noires Balmain par Christophe Decarnin

Un look à la Christophe Decarnin pour Balmain : du militaire, du clouté, du délavé.
Veste officier noire à épaulettes et brodée de fil d’argent, portée sur un tee-shirt loose basique gris, un blue jean très clair déchiré au genou délavé et des sandales rock à multibrides cloutées argent.

puce Infos : JeansTee-ShirtBalmainVesteOfficierSandalesMilitaire (army)Christophe Decarnin