Vernis à ongles Crackling : tendance beauté

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Mai 2011
Dossier Tendances beauté
Médias 1 médias
Vernis à ongles Debby tendance Crackling 2011
Vernis à ongles Debby tendance Crackling 2011

En 2011, nos ongles se parent d’un nouvel effet, pour le moins original : le crackling. Le crackling consiste à faire craqueler une couche de vernis pour en faire apparaître une autre. Une tendance qui nous vient de la déco avec les meubles rénovés dans un style ancien. Pour un crackling parfait, il vous faut un simple vernis, que vous appliquez sur vos ongles, puis une couche de vernis spécial crackling par dessus qui va donner cet effet.

Le crackling, nouveau phénomène de mode. Le mode d’emploi du crackling :

En tant que fashionista soucieuse de l’esthétique de nos ongles, nous avons droit cette année à une idée originale : le crackling ! Celui-ci est un vernis craquelé, idéal pour donner une touche rock à nos ongles. Ces vernis spéciaux envahissent de plus en plus le nail art et d’ors et déjà il se clame haut et fort qu’il s’agit du prochain effet de mode dans le nailsphère !

La technique du crackling

Le principe du crackling est copié sur les techniques de restauration de tableau. L’objectif est d’obtenir un effet craquelé, brisé et fendillé qui laisse apparaître la couleur de base de notre vernis. Le résultat rappelle une peau de serpent en pleine mue. Le vernis craquelé permet par la même occasion de décorer nos ongles avec des nuances de couleurs et des motifs. Le « craquèlement » se produit une fois que le vernis sèche.

Mode d’emploi : mon crackling parfait !

On commence par appliquer une couche de vernis à ongle classique, sans oublier de poser une base au préalable. On attend quelques minutes que le vernis sèche, puis on applique ensuite le vernis Crackling en une seule fois et en une couche épaisse sur la première couche de vernis sans toucher au bord des ongles. Après 2 minutes, le crackling sèche et se fendille automatiquement. On finalise par l’application d’un top coat pour une tenue longue durée de l’ensemble. Sans le top coat, il y a des risques que notre vernis s’écaille.

On en convient, le crackling, c’est original et pas forcément facile à porter (comme toutes les tendances un tantinet alternatives dirons-nous ...). On préfère donc le réaliser dans des teintes sobres : exit le rose et le noir, le jaune fluo et le bleu, on part sur une base de rose pastel ou de taupe que l’on recouvre de blanc.

Les vernis crackling de Debby

Born Pretty et China Glaze ont été les premiers à se lancer dans le crakling. Debby vient de rejoindre la danse en proposant 5 teintes de vernis crackling à superposer sur une des 40 teintes de vernis Debby qui y sont associés. Les vernis crackling Debby sont commercialisés au prix de 5,90 €. Ils sont distribués par les Galeries Lafayette, Monoprix, Marionnaud et Nocibé.

Les photos associées

Vernis à ongles Debby tendance Crackling 2011

En 2011, nos ongles se parent d’un nouvel effet, pour le moins original : le crackling. Le crackling consiste à faire craqueler une couche de vernis pour en faire apparaître une autre. Une tendance qui nous vient de la déco avec les meubles rénovés dans un style ancien. Pour un crackling parfait, il vous faut un simple vernis, que vous appliquez sur vos ongles, puis une couche de vernis spécial crackling par dessus qui va donner cet effet.

puce Infos : Vernis à onglesDebby
puce À voir dans : Vernis à ongles Crackling : tendance beauté