Top-model taille 0 VS Top-model Plus Size

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Mars 2012
Dossier Les rondes et la mode
Médias 3 médias
Amanda Hendrick pour Drop Dead Clothing Été 2011
Amanda Hendrick pour Drop Dead Clothing Été 2011

Pour la campagne de sa collection Été 2011 de maillots de bain, la marque Drop Dead Clothing avait choisi la top-model écossaise Amanda Hendrick comme égérie. En voyant la maigreur de la top-model posant en bikini, l’Advertising Standard Agency (ASA) a décidé de tirer sur la sonnette d’alarme en mettant la pression pour que les photos de la jeune femme publiées sur le site de la marque soient retirées. Pour se justifier, Drop Dead Clothing prônait les vertus de la taille 0 tandis que l’ASA de son côté, insistait sur les dangers de l’anorexie.

Quand les top-models s’opposent sur la perception du corps parfait dans l’univers de la mode

Fashionista ou pas, on sait que l’univers de la mode s’entoure de règles et d’exigences très précises. Une notion plus ou moins « carrée » de la beauté y est véhiculée car Karl Lagerfeld lui-même nous propose une définition équivoque du corps parfait. Selon le créateur, la silhouette de la parfaite top-model devrait être « (…) faite au moule, d’une étroitesse incroyable, avec des bras et des jambes interminables, un cou très long et une très petite tête ». Pour illustrer sa définition, Karl Lagerfeld a également ajouté qu’une top-model ne devrait pas avoir d’os trop larges car selon lui, il existerait des parties que l’on ne peut "raboter".

Ces déclarations décrivent avec précision la morphologie de la top-model type, celle que l’on reconnaît désormais comme étant la top-model à taille 0. Celle que l’on scande comme faisant partie de l’élite de la mode, marginalisant de manière logique toutes celles qui font largement plus que cette taille dite de « référence ».

S’ensuit une opposition naturelle entre ces deux catégories extrêmes : alors que les top-models à taille 0 règnent en maître dans les magazines de mode et sur les podiums, on commence à saluer les prouesses des top-models faisant du « Plus Size » qui essaient de mettre leurs atouts en valeur en luttant tant bien que mal contre le diktat du corps parfait. Entre ces deux catégories de tops-models, les idées et les perceptions divergent inexorablement.

D’un côté, les top-models à taille 0 font de plus en plus l’objet de critiques acerbes car beaucoup s’alarment sur la maigreur affichée par ces mannequins. L’on se souvient qu’en 2011, le lookbook de la collection de bikinis de la marque Drop Dead Clothing a été censuré et retiré du site Internet de la marque car on y voyait la top-model Amanda Hendrick posant dans des modèles de bikinis qui soulignaient sa maigreur à un point qui pouvait choquer plus d’un.

Ancienne adepte de la taille 0, la top-model Crystal Renn quant à elle a décidé de virer de bord en se métamorphosant complètement pour rejoindre le camp des « Plus Size ». La top-model a même avoué avoir été anorexique au cours de sa carrière et après plusieurs régimes à effet yoyo, Crystal Renn a fini par choisir son camp en décidant de garder ses formes généreuses.

Pour marquer l’opposition qui persiste encore entre ces deux catégories "extrêmes" de top-models, le magazine V a décidé de frapper fort en proposant une édition entièrement dédiée aux femmes rondes. Pour son édition de janvier 2010, le magazine avait placé la barre très haut dès la couverture : la photo d’une ronde face à celle d’une top-model ultra-mince. Pour l’occasion, plusieurs photographes professionnels ont été dépêchés dont Bruce Weber, Terry Tsiolis, Sølve Sundsbø, Terry Richardson et même Karl Lagerfeld qui rappelons-le, était très sceptique sur l’avènement probable d’une révolution ronde dans la mode. Il faut croire que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis…

Les photos associées

Amanda Hendrick pour Drop Dead Clothing Été 2011

Pour la campagne de sa collection Été 2011 de maillots de bain, la marque Drop Dead Clothing avait choisi la top-model écossaise Amanda Hendrick comme égérie. En voyant la maigreur de la top-model posant en bikini, l’Advertising Standard Agency (ASA) a décidé de tirer sur la sonnette d’alarme en mettant la pression pour que les photos de la jeune femme publiées sur le site de la marque soient retirées. Pour se justifier, Drop Dead Clothing prônait les vertus de la taille 0 tandis que l’ASA de son côté, insistait sur les dangers de l’anorexie.

puce Infos : Maillot de BainBikiniPrintemps Été 2011
puce À voir dans : Top-model taille 0 VS Top-model Plus Size

Crystal Renn en Plus-Size défilant pour Jean-Paul Gaultier Collection Printemps-Été 2006

Flashback en 2006, au moment où Jean-Paul Gaultier présentait sa collection Printemps-Été 2006 de prêt-à-porter, pour laquelle il a choisi de faire défiler Crystal Renn suite à sa métamorphose éclair passant de la taille 0 à la catégorie Plus Size. Avec ses courbes et ses rondeurs, l’actrice semblait avoir trouvé la silhouette qui lui allait le mieux, sublimée dans cette magnifique robe longue signée Jean-Paul Gaultier.

puce Infos : Jean-Paul Gaultier (créateur)Crystal RennRobe longue

Karl Lagerfeld : photo de ronde pour V magazine - Janvier 2010

En janvier 2010, V magazine sort une édition consacrée aux rondes mettant à l’honneur plusieurs top-models « Plus Size ». Pour marquer le coup, le magazine a fait appel à plusieurs photographes professionnels dont Karl Lagerfeld qui a pris ce cliché, un brin provoc’, pour la série photo qu’il a décidé d’intituler « Coco à go-go ». Les photos sont censées représenter Gabriel Chanel, en petite tenue, afin de mettre en valeur les formes généreuses de la top-model.

puce Infos : Karl Lagerfeld