Les top models réagissent contre la taille 0 !

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Mars 2012
Dossier Les rondes et la mode
Médias 3 médias
Isabelle Caro posant pour No-l-ita 2007
Isabelle Caro posant pour No-l-ita 2007

Sous l’objectif d’Oliviero Tosvani, Isabelle Caro, ex-mannequin français, décédée en 2010, posait pour la campagne de la marque No-l-ita. La campagne, réalisée en 2007, était orientée autour de la lutte contre l’anorexie en y affichant une Isabelle Caro nue et dévoilant son corps amaigri lui-même par l’anorexie. La campagne, plutôt osée, aspirait à choquer pour sensibiliser…

Les tops-models qui militent contre la dictature de la taille 0

Dictature de la taille 0 ou nouvelle révolution des mannequins « Size Plus », ces concepts s’opposent mais coexistent bel et bien dans l’univers de la mode. Les idées convergent inexorablement vers plusieurs conceptions contradictoires du corps parfait. Pendant que certaines personnalités de la mode maintiennent que la « parfaite top-model » doit être suffisamment mince pour entrer dans des pièces à taille 0 ou au mieux à taille 2 (selon l’unité de mesure US), d’autres préfèrent s’aligner derrière l’adage « Les hommes préfèrent les rondes ». Alors que le débat fait encore rage, certaines top-models ont décidé de prendre position et de militer… justement contre la dictature de la taille 0 !

Dans le camp des militantes anti-taille 0 les plus chevronnées, on se souvient du courage de la top-model Isabelle Caro qui, en 2007, avait participé à la campagne No-l-ita pour la lutte contre l’anorexie en posant nue, dévoilant sans tabou son corps souffrant lui-même d’anorexie. Si la top-model militait pour lutter contre la maladie qui la rongeait à l’époque, elle voulait surtout lever le voile sur les conséquences du diktat de la mode qui prônait encore le culte de la maigreur.

En 2009, la top-model Lizzi Miller posait dans le magazine Glamour en y affichant ses rondeurs, ce qui avait contribué à créer un buzz monumental sur le site du magazine. Le ton était donné : le glamour n’était pas réservé aux top-models filiformes et il était temps de se soulever contre cette dictature de la taille 0 qui pesait non seulement sur les top-models elles-mêmes mais surtout sur les spectatrices qui, de loin, devaient développer des complexes à s’en rendre malades…

En 2010, les protagonistes du camp « Size Plus » avaient annoncé la couleur : le magazine allemand Birgitte avait donné sa décision d’arrêter de faire poser uniquement des top-models à taille 0 dans ses pages au profit de top-models à mensurations « normales », c’est-à-dire, celles qui font une taille 10 ou plus. La réaction de Karl Lagerfeld suite à cette décision avait suffit pour mettre le feu aux poudres aux militantes pro « Size Plus ». Dire que seules les « grosses » assises devant leurs télés avec un paquet de chips trouvaient les top-models à taille 0 hideuses était la déclaration de trop émanant du créateur… Tout cela a suffit pour déclencher la réaction des pro « Size Plus » : les voix commencent enfin à s’élever et à notre grande surprise, les réactions les plus vives viennent surtout des top-models elles-mêmes !

Les photos associées

Isabelle Caro posant pour No-l-ita 2007

Sous l’objectif d’Oliviero Tosvani, Isabelle Caro, ex-mannequin français, décédée en 2010, posait pour la campagne de la marque No-l-ita. La campagne, réalisée en 2007, était orientée autour de la lutte contre l’anorexie en y affichant une Isabelle Caro nue et dévoilant son corps amaigri lui-même par l’anorexie. La campagne, plutôt osée, aspirait à choquer pour sensibiliser…

puce À voir dans : Les top models réagissent contre la taille 0 !

Lizzi Miller posant nue pour Glamour – Septembre 2009

Pour contribuer à mettre fin à la dictature de la taille 0, Lizzi Miller, top-model faisant une taille 12, pose nue pour le magazine américain Glamour. Dans son édition de septembre 2009, Glamour crée le buzz sur son site en affichant les photos de la top-model arborant fièrement ses rondeurs. Les internautes ont notamment salué la démarche qui entend sonner le glas du règne de la taille 0 en matière de mode.

Magazine allemand « Brigitte », 1ère édition sans mannequin – Janvier 2010

En janvier 2010, le magazine allemand « Brigitte » avait annoncé sa décision de ne plus faire appel à des mannequins professionnels pour poser dans ses prochaines éditions. Pour s’élever contre le diktat de la taille 0, le magazine a donc décidé de ne faire poser uniquement que « des femmes normales », minces, rondes, menues, longilignes, peu importe son âge pourvu que les lectrices puissent s’y identifier. Cette couverture est celle de la 1ère édition, datant de janvier 2010, affichant le nouveau slogan : « Die erste Brigitte Ohne Models »… qui dit mieux ?