John Galliano évincé de John Galliano

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Mai 2011
Dossier Actu John Galliano
Médias 1 médias
John Galliano en haut de forme évincé de la maison Dior ainsi que de Galliano
John Galliano en haut de forme évincé de la maison Dior ainsi que de Galliano

John Galliano, déjà licencié de la maison Dior après ses frasques antisémites es aujourd’hui mis à la porte de sa propre maison de couture : John Galliano. L’attitude débridée du créateur lui aura coûté cher !

Après son licenciement par Dior, Galliano se retrouve à la porte de la marque qu’il a fondée

Le designer John Galliano, remercié par Dior suite à des propos antisémites, aurait également été renvoyé de l’entreprise John Galliano. L’information a été rapportée le 15 avril dernier par le quotidien américain Women’s Wear Daily, spécialisé dans la mode féminine. Women’s Wear Daily indique également que les propriétaires de la marque ne songent en aucune façon à la vendre, bien qu’elle suscite la convoitise d’investisseurs du monde entier, notamment de la Chine, du Proche Orient et de l’Italie. À ce titre, le quotidien américain précise qu’un groupe italien aurait déjà adressé à l’enseigne Christian Dior des offres de rachat. Cependant, dans cette affaire, Women’s Wear Daily n’a pas révélé ses sources.

Rappelons que la Maison John Galliano a été fondée par le créateur lui-même il y a 17 ans. Christian Dior, qui fait partie du groupe LVMH, en est l’actionnaire principal puisqu’il détient 91% des parts.

John Galliano a-t-il agit sous l’emprise de l’alcool ou a-t-il été sincère ? Ce qui est certain c’est que les sanctions à son égard ne cessent de se multiplier. Dans un premier temps, le couturier a fait l’objet d’une suspension par sa maison de couture suite à des accusations portées contre lui pour propos antisémites. Il y eut ensuite cette vidéo accablante diffusée sur internet par le magazine britannique The Sun et dans laquelle le créateur déclare "J’adore Hitler" à la terrasse d’un bar situé dans le quartier du Marais à Paris. Même si ces insultes antisémites sont proférées par John Galliano alors qu’il est dans un état d’ébriété avancé, son attitude sera la goute d’eau qui fera déborder le vase. Le 1er mars, la maison Dior prend la décision de se séparer de son directeur artistique, dont le comportement et les propos sont jugés "particulièrement odieux" par la griffe. Outre son éviction, Galliano doit également faire face à deux plaintes pour insultes raciales et antisémites. Le jugement sera prononcé le 12 mai 2011. Le créateur risque fort d’écoper une peine d’emprisonnement de 6 mois et de payer 25.000 euros d’amende.

Bilan : Galliano semble avoir tout perdu, saura-t-il rebondir ?

Les photos associées

John Galliano en haut de forme évincé de la maison Dior ainsi que de Galliano

John Galliano, déjà licencié de la maison Dior après ses frasques antisémites es aujourd’hui mis à la porte de sa propre maison de couture : John Galliano. L’attitude débridée du créateur lui aura coûté cher !

puce Infos : John Galliano
puce À voir dans : John Galliano évincé de John Galliano
Dior était au courant de l’alcoolisme de Galliano