Jean- Paul Gaultier, un styliste qui s’assume : fashion story

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Août 2011
Dossier La vie des créateurs
Médias 3 médias
Le grand couturier Jean-Paul-Gaultier
Le grand couturier Jean-Paul-Gaultier

Pour son nouveau parfum Madame, Jean-Paul Gaultier choisi le mannequin Agyness Deyn comme ambassadrice. L’ambiance est bonne enfant. Lors du shooting pour la campagne publicitaire, les deux amis s’offrent un moment de détente.

Celui qu’on appelle « l’enfant terrible de la mode » est en vérité un visionnaire

Né à Bagneux dans une famille modeste, rien ne prédestinait Jean-Paul Gaultier au fastueux monde de la couture si ce n’est de sa grand-mère tant chérie. C’est elle qui l’initiera à la couture lorsqu’il boude l’école. Parcourant les magazines de mode et esquissant des mini-modèles pour son ours en peluche, c’est de cette manière que Jean-Paul Gaultier construit sa griffe, il n’a lors que six ans.

Le corset, son image de marque, il le débusque dans les mâles de sa grand-mère au grenier. Et à quinze ans, il dessine une première collection destinée aux enfants. Après avoir vu le film Falbalas de Jacques Becker, Jean-Paul Gaultier tranche pour faire de la couture son métier. Il envoie ses dessins à Pierre Cardin, et le jour-même de ses dix-huit ans, il intègre la maison de couture pour y rester moins d’un avant de rejoindre Jacques Esterel, puis ensuite en 1971 Jean Patou. Puis un retour chez Pierre Cardin qui l’envoie alors à Manille pour les collections destinées aux Etats-Unis.

En 1976, il créé sa marque éponyme, mais l’univers des années 70 n’est pas prêt pour le styliste. Son premier défilé au Palais des Découvertes ne rencontre pas le succès espéré. Sur le point de tout abandonner, la maison de couture japonaise Kashiyama, lui commande toute une collection et la reconnaissance arrive enfin.

Les années 80 voient son expansion et son génie sulfurant s’épanouir. Véritable bourreau du travail et perfectionniste, Jean-Paul Gaultier s’inspire de monde très éclectique. Il a un regard très en avance de la mode. Par exemple, sa collection Ethique sort vingt ans avant que ce mouvement ne fasse fureur. Les années 1983-1984 verrons le couronnement de sa carrière, la mode Boy Toy, la marinière et le bustier conique se dévoile au monde.

Avec des amies comme Madonna, à qui il fait porter ses mythiques « seins pointus » ou Mylène Farmer, avec des robes très transparentes pour le shooting de son album Anamorphosée, Jean-Paul Gaultier partage sa vision de la mode. Une note de provocation s’imitera désormais dans ses collections. Sollicité par plusieurs maison de couture et personnalités de tous domaines, Jean-Paul Gaultier explore et détourne les codes vestimentaires, chamboule en brassant les référence urbaines, ethniques et religieuses.

Jean-Paul Gaultier présente de collections, à coup sûr moderne, innovateur et pleines de succès. Tout ceci l’autorise à faire de sa marque un symbole du flamboyant, de l’originalité et du progrès.

Les photos associées

Le grand couturier Jean-Paul-Gaultier

Pour son nouveau parfum Madame, Jean-Paul Gaultier choisi le mannequin Agyness Deyn comme ambassadrice. L’ambiance est bonne enfant. Lors du shooting pour la campagne publicitaire, les deux amis s’offrent un moment de détente.

puce Infos : Jean-Paul Gaultier (créateur)Agyness Deyn
puce À voir dans : Jean- Paul Gaultier, un styliste qui s’assume : fashion story

Quelques modèles de Jean-Paul Gaultier

Lors des défilés de Jean-Paul Gaultier, on en prend plein les yeux. La marinière, encore et toujours, sur un pantalon large style marin et un long manteau pour voguer tranquille. Une robe longue imprimé fleur où le bleu domine pour une jolie sirène. Et enfin la mariée était en robe paillète, transparente au-dessus de la taille et des cônes sur les seins et une fente sur le côté.

puce Infos : Jean-Paul Gaultier

les modèles homme

Jean-Paul Gaultier ne se consacre pas seulement à la femme. Pour ces messieurs, il crée des modèles tout aussi sophistiqués et élégants. Le costume est sombre mais en tissu brillant et col doré, porté avec un t-shirt en dessous. Les hommes portent également la jupe, avec un gilet et une veste courte à large épaules pour accentué la carrure.

puce Infos : Jean-Paul Gaultier