JC de Castelbajac

Jean-Charles de Castelbajac signe un flacon « Eau Dynamisante » Clarins
Jean-Charles de Castelbajac signe un flacon « Eau Dynamisante » Clarins

Parmi les créateurs invités par Clarins à fêter les 25 ans de son « Eau Dynamisante », Jean-Charles de Castelbajac a signé un flacon des mots « Pure Eau ».

Les sujets associés

Kipling by Jean-Charles de Castelbajac : dessine-moi un sac !

La marque de bagage Kipling s’imprègne de l’univers du créateur Jean-Charles de Castelbajac pour une petite collection cet hiver 2011

Collection mode Coca Cola - Castelbajac pour les 125 ans du soda !

Le célèbre créateur Jean-Charles de Castelbajac créé une collection pour les 125 ans de la marque de soda Coca Cola
Fiche détaillée
JC de Castelbajac
  • Création : 1979
  • Pays : France (FR)

Jean-Charles de Castelbajac est né le 28 novembre 1949 à Casablanca au Maroc. Jeanne-Blanche de Castelbajac, sa mère, initie très tôt Jean-Charles de Castelbajac à la mode et à la couture. En 1969, elle crée Ko and Co à Limoges, ce qui permet à Jean-Charles de Castelbajac de présenter sa première collection à travers son premier défilé.

En 1969, il étonne en utilisant des serpillières, des éponges, des toiles cirées ou encore des tissus de camouflage comme matières pour ses créations. La même année, Kenzo et Chantal Thomass rejoignent Ko and Co.

En 1970, Jean-Charles de Castelbajac signe les costumes pour le film Marc’O le triangle frappe encore au TNP. Il lance également une collection de jeans baptisée « Jésus » en Italie et fait la première couverture du magazine Elle.

En 1973, Jean-Charles de Castelbajac intègre le « Créateurs et Industriels », un groupe créé par Andrée Putman et Didier Grumbach. Il réalise un défilé au palais Galliera. En 1974, Jean-Charles de Castelbajac défile à la Bourse du commerce. Il lance le manteau « doudoune » et le poncho à deux places. En collaboration avec Robert Malaval, il crée des vêtements de ski. Jean-Charles de Castelbajac lance peu après sa collection d’art contemporain et le concept-store ouvre au 31, Place du Marché Saint-Honoré, à Paris.

En 1976, Jean-Charles de Castelbajac crée la collection « Iceberg » en Italie, et réalise une collection dénommée « Sportmax » pour Max Mara. En collaboration avec Oliviero Toscani, il met en route une campagne photographique baptisée Les contemporains.

En 1977, Jean-Charles de Castelbajac réalise un défilé au Japon. Il crée ensuite des costumes pour Farrah Fawcett Major, Annie Hall et Purdey. En 1979, Jean-Charles de Castelbajac s’associe avec Roger Tallon sur le projet « Air France concept global ». La même année, il quitte le groupe « Créateurs et Industriels » et lance sa propre entreprise.

En 1983, il présente les robes « hommages » de Mickey Mouse à Louis XVI. Jean-Charles de Castelbajac s’associe aussi avec Robert Mapplethorpe, Cindy Sherman, Peter Hujar pour la réalisation de photos de ses modèles. En 1984, en collaboration avec un tagueur, Jean-Charles de Castelbajac lance les robes graffitis. La même année, il présente les vêtements oversize nommés « vêtements Gulliver ». En 1985, Jean-Charles de Castelbajac entame une collaboration avec Snoopy Incorporated et sort de nombreux accessoires. En 1986, il travaille avec K-Way et réalise une exposition au Fashion Institute of Technology de New York. En 1987, il réalise des costumes pour Eddy Murphy. En 1988, la galerie MAK, à Vienne accueille l’exposition Anti Körper de Jean-Charles de Castelbajac. En 1989, une deuxième boutique Jean-Charles de Castelbajac ouvre à Paris, rue des Petits-Champs.

En 1991, le créateur expose "Le monde selon ses créateurs" au musée Galliera et l’année suivante, il expose au VIA. En 1998, il présente une collection de boîtes exclusives pour le centenaire des Chocolats Marquise de Sévigné.

En 2000, Jean-Charles de Castelbajac sort une collection haute couture dénommée « Bellintelligentzia ». En 2001, le parfum « Doudou », de la marque est lancé. En 2002, Jean-Charles de Castelbajac présente la Collection « Physical Graffiti », en hommage à Guy Peellaert.

En 2003, Jean-Charles de Castelbajac crée un costume pour Sarah Jessica Parker pour la série Sex and the City. En 2004, il collabore avec Christian Ghion et ouvre un nouveau concept store au 10 rue Vauvilliers, Paris. La même année, Jean-Charles de Castelbajac réalise le défilé « Working class heroes », rendant hommage à des personnalités comme Jacno, Malcolm Mac Laren, Christophe Pillet, Frederic Taddei, Phillippe Bousteaux, Chistian Ghion, Timothee Verrechia, Radi Designer, Laurent Voulzy ou encore Ramdan Touami.

En 2006, il expose "Popaganda, The fashion style of JC de Castelbajac" au Victoria & Albert Museum de Londres. La FIAC accueille une de ses créations appelée « Kubrickscube ». En 2007, il présente les défilés « Elektrocute » et « Sportacus » et « Once Upon A Time » et « JC In The Sky With Diamonds » en 2008. Jean-Charles de Castelbajac collabore avec Lee Cooper pour les cent ans de la marque. Le défilé Men Like Me met en scène de nombreux personnages Disney.

Jean-Charles de Castelbajac crée aussi des costumes pour Micky Green, M.I.A, Santogold, Rufus Wainwrigth, Men Like Me, Lady Gaga pour son clip Téléphone et katy Perry à l’occasion de la cérémonie des MTV awards. Le 2 avril 2009, la galerie Paradise Row à Londres accueille l’exposition monographique « The triumph of the sign ». En juin de la même année, Jean-Charles de Castelbajac crée l’Arbre de Noé sur la place du Palais Royal à Paris pour Gaz de France-Dolcevita.

En 2010, Castelbajac habille la statue équestre d’Henri IV du Pont-Neuf, pour les 400 ans de la mort du roi.

Les photos associées

Jean-Charles de Castelbajac signe un flacon « Eau Dynamisante » Clarins

Parmi les créateurs invités par Clarins à fêter les 25 ans de son « Eau Dynamisante », Jean-Charles de Castelbajac a signé un flacon des mots « Pure Eau ».

puce À voir dans : Relooking du flacon de l’Eau Dynamisante de Clarins

La cape de chez JC de Castelbajac

Pour les modèles spectaculaires, JC de Castelbajac présente la cape comme une pièce qui se suffit à elle-même. Le rouge illumine le modèle qui se trouve estampillé d’un aigle noir.

puce À voir dans : Retour tendance de la cape pour l’Automne-Hiver 2012/2013

Le sac gobu de la collection capsule de Jean-Charles de Castelbajac : style Voodoo

Dans la ligne Psycho daisy, donnez- moi le sac Gobu. Pour cette ligne, le créateur français a eut la brillante idée de réinterpréter les trois singes de « wise monkeys » en squelette. A part les adeptes du punk-rock, ce sac intéresseras plus d’un. L’autre idée lubrique du créateur, glissé mine de rien le singe logo de la marque Kipling dans chaque ligne. Cherchez-bien !

puce À voir dans : Kipling by Jean-Charles de Castelbajac : dessine-moi un sac !

Le sac baguette de la marque Kipling par Jean-Charles de Castelbajac

Ce petit chef d’œuvre d’excentricité est l’œuvre de Jean-Charles de Castelbajac. Un sac baguette avec une lanière en chaîne et cuir avec des dessins inspirés d’idées très enfantines. Un arc en ciel, des nuages pour enjoliver votre journée.

Le King pour un anniversaire très festif de Coca Cola

Sur ce modèle le créateur Jean-Charles de Castelbajac s’est très bien inspiré de l’esprit des débuts de la marque Coca Cola. Le King Elvis a d’ailleurs été une égérie de la marque. Avec la tendance rétro cet hiver, ce modèle trouvera sûrement sa place !

puce À voir dans : Collection mode Coca Cola - Castelbajac pour les 125 ans du soda !
puce + de photos : | 1 | 2 |