La sexualité pendant la grossesse

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Juin 2012
Dossier Sexualité pendant la grossesse
Médias 2 médias
Une femme enceinte épanouie
Une femme enceinte épanouie

Beaucoup de femmes enceintes se posent la question de la sexualité pendant la grossesse. Faire l’amour est sans risque et même recommandé durant cette période.

Faut-il ou non faire l’amour enceinte ?

Ça y est ! On commence à voir notre petit bidon le matin devant le miroir, Loulou commence à donner des coups de pieds… Autant de sensations uniques, associées à nos envies alimentaires ; tout est là et nous rappelle quotidiennement que Bébé grandit en nous. Et la sexualité dans tous ça ?

Bon nombre de femmes se posent la question : peut-on faire l’amour sans risque pendant la grossesse ? Rassurez-vous chères futures mamans : faites-vous plaisir ! Faire l’amour avec votre conjoint non seulement n’entrave en rien le bon déroulement de votre grossesse, mais en plus permet une meilleure oxygénation de votre corps, au profit de votre petit. Toutefois, l’activité sexuelle est cependant contre-indiquée aux cas (rares) de menace d’accouchement prématuré, puisqu’elle provoque des contractions supplémentaires et plus intenses, accélérant le processus.

Aussi, le désir sexuel peut être bouleversé au cours de la grossesse, auquel cas peut s’observer une baisse comme une hausse de libido, qui n’est en rien préoccupante. Par ailleurs, n’oubliez pas que la seule norme qui vaille est la vôtre.

Quelle que soit votre activité sexuelle pendant la grossesse, l’essentiel est de ne pas culpabiliser car elle ne peut pas faire de mal à votre bébé.

    Les photos associées

    Une femme enceinte épanouie

    Beaucoup de femmes enceintes se posent la question de la sexualité pendant la grossesse. Faire l’amour est sans risque et même recommandé durant cette période.

    puce À voir dans : La sexualité pendant la grossesse

    Le ventre d’une femme à 8 mois de grossesse

    Faire l’amour n’entrave en rien le bon déroulement de la grossesse et permet une meilleure oxygénation du corps. La sexualité n’est nullement contre-indiquée.