Madonna

Madonna en bas résilles et trench Burberry
Madonna en bas résilles et trench Burberry

Une tenue censée faire des vagues : manteau noir, bas résilles et escarpins, mais qui n’a pas du tout conquis le public, qui a trouvé cette idée trop classique pour un concert de come-back.

Les sujets associés

Opération caritative de Madonna : humiliée par la présidente du Malawi

Madonna a eu droit à une petite leçon d’humilité de la part de la présidente malawite

Madonna : ses corserts signés Jean-Paul Gaultier mis aux enchères !

Madonna a vendu ses légendaires corsets de scène pour 60.000 euros lors d’une vente aux enchères

Madonna qualifie Barack Obama de musulman noir, why ?

La chanteuse Madonna revient sur ses propos sur scène qualifiant Barack Obama de musulman noir

Fiasco de Madonna à l’Olympia : décryptage

Incroyable mais vrai, la Madone a loupé son come-back le 26 juillet à son concert à l’Olympia : une brève performance et une star mal habillée ne font pas bon ménage

Truth or Dare version chaussures, Madonna s’accroche au business

Madonna lance sa première collection de chaussures Truth or Dare pour la saison Automne-Hiver 2012/2013

Madonna prend sa retraite : on vous explique pourquoi...

Et s’il était temps pour la reine de la pop de prendre sa retraite ?

Aqua Rouge #8, le nouveau lipstick de Madonna !

Madonna lance son rouge à lèvres Aqua Rouge #8 en collaboration avec la marque Make Up For Ever

Madonna au tribunal pour injure envers Marine Le Pen et le FN

Le Front National veut faire sanctionner Madonna suite à ses multiples attaques contre Marine

Attention les yeux ! Madonna sort son clip Turn Up the Radio

Pour le clip de sa nouvelle chanson intitulée Turn Up the Radio, Madonna s’habille en diable et ramasse des hommes

Madonna se cache dans les rues de Paris

La chanteuse Madonna arbore une tenue de camouflage pour une petite sortie à Paris

Madonna dépasse-t-elle les limites ?

Pour sa tournée du MDNA, Madonna enchaîne les tenues ultra-sexy et les gestes provocateurs

À 15 ans, la fille de Madonna s’exhibe comme sa mère

La fille de Madonna s’exhibe dans un corset de sa mère

Madonna va plus loin dans la provocation avec Turn up the radio

Madonna dévoile un peu plus de sa personne sur scène

Madonna s’adonne à un strip-tease devant son public

La chanteuse Madonna se retrouve en petite tenue sur la scène de son concert à Rome
puce + de sujets : | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |
Fiche détaillée
Madonna
  • Date de naissance : 16/08/1958
  • Signe astro : Vierge
  • Madonna a 58 ans
  • Pays : États-Unis (US)
  • Sexe : Femme
  • Yeux : bleu
  • Cheveux : blond

Il n’est pas facile de débuter une biographie de la Queen of the pop avec une carrière aussi riche et aussi intense. Mais l’adage populaire veut que l’on commence par le commencement. Madonna, dont le vrai nom est Madonna Louise Veronica Ciccone, est née le 16 août 1958 à Bay City (Michigan). En septembre 1978, Madonna arrive à New York avec seulement trente-cinq dollars. Elle rejoint la troupe de Pearl Lang, et parallèlement, elle cumule les emplois occasionnels : serveuse, danseuse ou modèle de nu. En 1979, Madonna rencontre Dan Gilroy et décide de se lancer dans une carrière musicale. Ses débuts, qui la mèneront à Lille, Paris et Marseille, sont très difficiles pour la chanteuse, cumulant les contrats dérisoires.

Les années 1980 : Une montée en force

Durant l’été 1980, Madonna produit le groupe Emmy & The Emmys formé de Stephen Bray et Gary Burke. Elle leur écrit quatorze chansons. Le groupe est dissout début 1981. À la même période, Madonna présente une démo à Camille Barbone, la co-présidente de Gotham Management. Celle-ci décide de produire dix titres de la chanteuse. Déjà à l’époque, Barbone déclare que Madonna est excellente sur scène et demande à Bill Lomuscio de la faire jouer dans les clubs. Rapidement, son style et ses tenues de scène impressionnent et surtout, ils lui permettent de conquérir le public.

Avec ce début de succès, Atlantic Records, Geffen Records et Columbia font les yeux doux à la chanteuse. Malgré cela, la carrière de Madonna ne décolle toujours pas. Elle décide alors de claquer la porte à Gotham Management et retrouve Stephen Bray. À eux deux, ils vont écrire et produire les titres Everybody, Ain’t No Big Deal, Burning Up et Stay. Ensuite, Madonna persuade le DJ du club new-yorkais Danceteria, Mark Kamins, de passer les morceaux. Ces derniers cartonnent dans le club et Mark Kamins décide de présenter Madonna à Seymour Stein, le PDG de Sire Records, filiale de Warner.

En avril 1982, Madonna signe avec Sire Records. Son premier 45 tours, Everybody, est très bien accueilli aux États-Unis. Il en sera de même de Burning Up et Physical Attraction. Le premier album de Madonna sort en juillet 1983. Il est tout simplement intitulé Madonna. L’opus est composé de huit chansons dance principalement produites par Reggie Lucas. Pour booster davantage le succès de l’album, Madonna sort également en single Holiday, Borderline et Lucky Star.

Le succès ne se dément pas. En 1984, c’est au tour du deuxième album de la chanteuse, Like a Virgin, réédité en 1985, de battre des records : 21 millions d’exemplaires écoulés dans le monde. Les quatre singles Like a Virgin, Material Girl, Angel, Dress You Up et Into the groove en sont extraits. L’album fait l’objet d’une tournée américaine et canadienne. En 1986, Madonna sort son troisième album studio True Blue qui se vend à plus de 22 millions d’exemplaires. Cinq singles en seront tirés à savoir Live to Tell, Papa Don’t Preach, True Blue, Open Your Heart et La Isla Bonita.

En 1987, Madonna se lance dans le Who’s That Girl Tour, avec des dates au Japon, aux États-Unis et en Europe. En mars 1989, Like a Prayer paraît avec une sonorité plus acoustique. L’album et le single qui en est tiré, Like a Prayer, sont numéro 1 dans le monde malgré les scandales qui les entourent. Les autres singles qui en sont extraits sont Express Yourself, Cherish et Oh Father.

Les années 1990 : Du tourment à l’apaisement

En 1990, l’album I’m Breathless sort dans les bac. Cet album est un hommage au jazz et au blues des années 1930. Le premier single Vogue a marqué les années 1990. S’ensuit une tournée mondiale, le Blond Ambition Tour, au cours de laquelle la Madone simule une masturbation sur scène pendant qu’elle interprète Like a Virgin.

Fin 1990, le Greatest Hits, The Immaculate Collection sort et s’écoule à plus de 27 millions d’exemplaires. Le clip du single Justify My Love est censuré par MTv et ne sort qu’en cassette vidéo.

En 1991, Madonna réalise le documentaire Truth or Dare : In Bed with Madonna, projeté hors-compétition au Festival de Cannes.

En 1992, Madonna crée sa société de production « Maverick Records » qui publie SEX, un recueil de photos érotiques avec la chanteuse elle-même. Le livre devient un best-seller. La même année, le sixième album studio de Madonna paraît : Erotica. L’album, assez jazzy, ne rencontre qu’un demi-succès, le public étant las des provocations de la chanteuse.

En 1993, Madonna organise le The Girlie Show World Tour, qui visite les cinq continents. Grâce à cette tournée, Madonna renoue avec le succès.

En 1994, Madonna sort l’album Bedtime Stories et s’entoure de Nelle Hooper, Babyface, Dallas Austin et Björk. L’album est un fiasco. Les ventes ne sont réalisées que grâce aux singles Secret et Take a Bow.

En 1995, Madonna réalise la compilation Something to Remember dans laquelle on trouve trois nouveaux titres : I Want You (un duo avec Massive Attack), You’ll See et One More Chance.

En 1996, Madonna est retenue pour interpréter le rôle d’Eva Perón, épouse du président Juan Perón, dans le film Evita. Les singles Don’t Cry For Me Argentina et You Must Love Me, extraits de la BO du film, se vendent bien.

En 1998, c’est une nouvelle période qui commence pour Madonna, celle-ci venant tout juste d’accoucher de son premier enfant. L’album Ray of Light, produit par William Orbit est un succès tant au niveau de la critique que du public. Les singles de l’album se classent tous très bien dans les charts mondiaux : Frozen, Ray of Light, Drowned World/Substitute for Love, The Power of Good-Bye et Nothing Really Matters.

Les années 2000 : de nouveaux succès

En septembre 2000, c’est l’album Music, très électro, qui paraît. Cette fois-ci, Madonna fait appel au producteur français Mirwais Stass. L’album oscille entre ballades acoustiques et titres électro. Music est un énième succès pour la chanteuse.

En juin 2001, Madonna entame à Barcelone le Drowned World Tour, au cours duquel elle interprète principalement les titres de ces deux derniers albums.

Fin 2001, Madonna sort son deuxième best-of. En 2003 c’est de nouveau le clash entre Madonna et le public à cause de la sortie d’American Life. L’album est littéralement boudé par les fans américains qui n’apprécient pas la prise de position violente de la chanteuse dans le conflit américano-irakien. L’album sera cependant un succès en France.

En 2004, Madonna organise The Re-Invention Tour qui fait l’objet du documentaire de 2 heures, I’m Going to Tell You a Secret. En novembre 2005, Confessions on a Dance Floor, sur lequel Madonna collabore étroitement avec Stuart Price, est un succès planétaire : l’album est numéro 1 dans trente-cinq pays et se voit récompenser par un Grammy Award. L’album est disque de diamant en France. S’ensuit en 2006, le Confessions Tour dont le coup d’envois et effectué à Los Angeles. Le DVD du concert de Londres remporte le Grammy Award de la meilleure vidéo musicale en 2008.

Début 2008, Madonna intègre le Rock and Roll Hall of Fame. Au mois d’avril, la chanteuse sort son onzième album intitulé Hard Candy. Le succès n’est pas au rendez-vous bien que la tournée qui s’ensuit, avec 85 dates, se déroule presque à guichet fermé et réalise 408 millions de dollars de recettes.

En mars 2010, Madonna sort son troisième album live : le « Sticky et Sweet Tour » filmé lors de ses shows à Buenos Aires. En septembre 2010, une double compilation, Celebration, paraît. Elle comporte deux titres inédits, Celebration et Revolver remixés entre autres par Benny Benassi et David Guetta.

Les photos associées

Madonna en bas résilles et trench Burberry

Une tenue censée faire des vagues : manteau noir, bas résilles et escarpins, mais qui n’a pas du tout conquis le public, qui a trouvé cette idée trop classique pour un concert de come-back.

puce À voir dans : Fiasco de Madonna à l’Olympia : décryptage

Le corset tailleur métallique sur tailleur pantalon noir, une création Jean-Paul Gaultier

Le corset métallique de Jean-Paul Gaultier est un petit rappel de celui que la Madone portait d’antan. Mais il faudrait sérieusement penser à renouveler la garde-robe pour un public avide de tape-à-l’œil pour un concert aussi médiatisé !

Le nouveau lipstick de Madonna : Aqua Rouge #8

Après son parfum, Madonna continue son ascension dans le milieu cosmétique en lançant cette fois-ci un rouge à lèvres baptisé Aqua Rouge #8.

puce À voir dans : Aqua Rouge #8, le nouveau lipstick de Madonna !

La photo de Marine Le Pen pendant le concert de Madonna

Pendant son concert à Tel Aviv et au stade de France, Madonna a envoyé un clip en fond de scène dans lequel on voit Marie Le Pen avec une croix gammé sur le front.

puce À voir dans : Madonna au tribunal pour injure envers Marine Le Pen et le FN

Madonna s’habille en diable pour le clip de Turn Up the Radio

Pour son nouveau clip Turn Up the Radio, Madonna joue la diablesse en portant une tenue black ultra-sexy : haut près du corps au décolleté plongeant et short noir très court.

puce À voir dans : Attention les yeux ! Madonna sort son clip Turn Up the Radio ; Madonna prend sa retraite : on vous explique pourquoi...
puce + de photos : | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |