The Body Shop

Lily Cole égérie internationale de The Body Shop
Lily Cole égérie internationale de The Body Shop

La marque de cosmétiques choisit la belle rouquine Lily Cole pour la représenter au niveau mondial dans sa nouvelle campagne « Beauty With Heart ».

Les sujets associés

Lily Cole devient la première égérie The Body Shop

La marque de cosmétiques engagée s’associe à la jeune rouquine de 23 ans pour sa nouvelle campagne Beauty With heart
Fiche détaillée
The Body Shop
  • Création : 1976
  • Pays : Royaume-Uni (GB)

Marque et chaîne de magasins dédiée aux cosmétiques, The Body Shop International plc est créée en 1976 à Brighton, en Angleterre, par Anita Roddick, une fervente militante des Droits de l’Homme et protectrice de l’environnement.

En 1978, The Body Shop obtient son premier magasin franchisé à Bruxelles.

En 1982, la marque prend son envol avec une cadence de deux boutiques ouvertes tous les deux mois.

En 1985, The Body Shop confirme sa lancée en prenant le statut de Société Anonyme. Cette même année, la marque est également sollicitée par Greenpeace pour sponsoriser sa campagne d’affichage.

En 1986, forte de cette première expérience écologique et environnementale, The Body Shop crée en son sein le département de la Protection de l’Environnement, une initiative louée par Greenpeace qui renouvelle leur collaboration avec à la clé : « Sauvons les Baleines », la première campagne d’envergure de The Body Shop.

En 1987, The Body Shop se lance à la conquête de l’Inde en signant des accords exclusifs avec la société Teddy Exports. Cette rencontre est le résultat de la vente de leur premier produit sous le label « Commerce Equitable » : un masseur pour pieds, conçu par un fournisseur indien.

En 1990, non seulement confortée par l’ouverture de leur première boutique aux États-Unis et les 2500 demandes de franchises qui l’accompagnent, The Body Shop érige dans le même temps la « Fondation The Body Shop » qui a pour but de défendre les Droits de l’Homme et de soutenir la protection de l’environnement.

En 1991, après 15 années d’existence, The Body Shop compte sur une présence dans près de 40 pays. En parallèle, la fondation de la marque sort également le journal « The Big Issue » destiné aux SDF.

En 1993, face à la situation du peuple Ogoni persécuté par la dictature nigériane et la compagnie Shell, The Body Shop, fidèle à ses convictions, brandit une campagne internationale de soutien et porte à la connaissance du public cette situation critique.

En 1994, la marque lance sa branche de vente directe The Body Shop At Home en Angleterre.

En 1995, la fondatrice de l’enseigne, Anita Roddick, crée la formation New Academy of Business dans la faculté de Bath pour permettre aux futures élites de revoir leur vision du management en incluant de nouvelles notions telles que l’éthique, le social et l’environnement. Dans le même temps, le Canada et l’Australie voient également l’arrivée des « The Body Shop At Home » sans compter les 49 États d’Amérique du Nord où elle est également implantée.

En 1996, les campagnes de la marque, en particulier celle portant sur les tests sur les animaux, sont récompensées par plus de 4 millions de signatures qui feront de cette pétition la plus grande jamais atteinte et portée à la Commission Européenne.

En 1997, The Body Shop fait une entrée fracassante dans la sphère des sociétés internationales adhérant à la Human Cosmetics Standard. Une première mondiale pour une entreprise de cosmétiques. Toujours sur cette même lignée des records, la marque se voit également décernée le fameux prix « Store Design of The Year » octroyé par le magazine Retail Week.

En 1998, The Body Shop signe une campagne avec Amnesty International pour commémorer le 50e anniversaire des Droits de l’Homme. Cette campagne sera un succès avec près de 3 millions de participants.

En 1999, The Body Shop entame le déplacement de ses structures dirigeantes et opérationnelles par la création de quatre nouvelles divisions réparties entre l’Asie, l’Amérique, l’Europe et le Royaume-Uni.

En 2001, pour faire suite à ce tournant stratégique majeur, la marque propose aux États-Unis son premier système de fidélisation clientèle baptisé « Love Your Body ». En parallèle, The Body Shop entreprend une collaboration avec un autre géant : New Clicks en Afrique du Sud.

En 2002, les énergies renouvelables sont placées au cœur de la nouvelle alliance entre la griffe et Greenpeace International, engrangeant ainsi plus de 6 millions de signatures présentées au Sommet Mondial sur le Développement Durable.

En 2003, une nouvelle campagne mondiale survient , sur le thème des violences conjugales. Plus encore, cette même année la fondatrice Anita Roddick est élevée au rang de « Dame de l’Empire Britannique » à l’occasion de l’anniversaire de la Reine d’Angleterre.

En 2004, The Body Shop se recentre sur ses premiers combats en devenant le premier détaillant de niveau mondial à siéger dans le Conseil de la Table Ronde sur l’huile de palme durable oeuvrant pour la protection des peuples indigènes et leurs droits.

En 2005, double succès couronnés pour la marque avec une campagne de promotion des produits cosmétiques non dangereux saluée par Breast Cancer Fund et Greepeace, et une récompense attribuée par le RSPCA britannique en faveur de la protection des animaux. Enfin, toujours en 2005, une nouvelle boutique The Body Shop voit le jour en Russie.

En 2006, la Société collabore avec l’ONU et l’UNICEF dans le cadre de la lutte contre la violence conjugale et la violence contre les enfants. En parallèle, la marque intègre le groupe L’Oréal tout en gardant son indépendance managériale.

En 2007, le 10 septembre, Anita Roddick meurt en laissant un héritage à la fois financier et humain considérable avec The Body Shop.

En 2008, la direction générale de The Body Shop change de visage avec Sophie Gasperment nouvellement placée à sa tête.

En 2012, The Body Shop engage Lily Cole en nouvelle égérie de sa campagne Beauty With Heart.

Les photos associées

Lily Cole égérie internationale de The Body Shop

La marque de cosmétiques choisit la belle rouquine Lily Cole pour la représenter au niveau mondial dans sa nouvelle campagne « Beauty With Heart ».

puce À voir dans : Lily Cole devient la première égérie The Body Shop