Coffret à bijoux

Fiche détaillée
Coffret à bijoux

    La boîte ou coffret à bijoux est une petite boîte munie de plusieurs compartiments dans lesquels les femmes, essentiellement, rangent leurs objets de valeurs à l’instar des bijoux. L’utilisation de coffret ou de boîte à bijoux remonte déjà à plusieurs siècles. En Asie, cette boîte à trésor aurait vu le jour depuis maintenant des millénaires. En effet, durant la dynastie Ming, les chinois cachaient leurs objets de valeur dans une boîte en forme d’oreilles et dormaient sur celle-ci afin d’en assurer la sécurité.

    L’introduction du coffret à bijoux laqué en France se situe au XIXème siècle, lorsque le Vietnam passe sous l’occupation française. Jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine en 1954, le Vietnam fut un grand importateur de meubles laqués, dont les coffrets à bijoux en faisaient parties. A l’époque, ces merveilleuses œuvres d’art étaient encore fabriquées par des maîtres artisans.

    Cet objet, à la fois utilitaire et décoratif, est très prisé par les nobles et la bourgeoisie. Les matières utilisées et le travail des artisans sont d’une rare finesse et d’une rare beauté. Avec la révolution industrielle, le concept de production de masse a fini par gagner le secteur de l’artisanat. Dès lors, les coffrets à bijoux et autres objets de décoration ont vite été produit en grande quantité délaissant ainsi l’aspect artisanat minutieux qui faisait toute sa valeur.

    En France, c’est sous le règne de Louis-Philippe que les boîtes et coffrets à bijoux, jusque là l’apanage des classes élevées, se démocratisèrent. La production atteint son apogée avec les coffrets en carton bouilli ornés de motifs asiatiques simples. Sous l’impulsion de l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, les arts chinois sont reproduits sur des coffrets à bijoux, donnant ainsi naissance au style Impératrice.

    Aux Etats-Unis, les bijoutiers rivalisent d’imagination pour créer des boîtes et coffrets à bijoux pour mettre leurs articles de valeurs. Les coffrets ou boîtes à bijoux prennent alors toutes les dimensions. Des dimensions allant de la boîte à mouchoirs à la boîte à gants. La qualité de l’ouvrahe est toujours de mise et les consommateurs avertis semblent apprécier.

    De 1904 à 1918, la production de coffret à bijoux atteint un pic. Les métaux comme l’or et l’argent étaient très souvent utilisés dans la fabrication de coffrets à bijoux. Ces produits furent d’ailleurs très recherchés. Actuellement, les matières de fabrication de coffret et boîte à bijoux sont de plus en plus variés, allant des métaux précieux au cuir ou au velours. Nombreuses sont les maisons qui se sont spécialisées dans le domaine et qui offrent des gammes très diversifiées de coffrets et boîtes à bijoux.