Chaumet

Fiche détaillée
Chaumet
  • Date de naissance : 1780
  • Chaumet a 2016 ans
  • Pays : France (FR)

Chaumet est une entreprise française créée en 1780. Elle se spécialise notamment dans le secteur de la bijouterie, de la haute joaillerie et de l’horlogerie. Chaumet possède des bureaux, des ateliers, mais aussi des boutiques spécialisées. La boutique phare de Chaumet est située place Vendôme avec des ateliers juste au-dessus de l’espace de vente. La maison propose des bijoux, des parures ou encore des montres de luxe.

Marie-Etienne Nitot arrive à Paris en 1780 après s’être formé chez Auber, à l’époque joailler de la reine Marie-Antoinette. Sa clientèle est essentiellement constituée d’aristocrates jusqu’à la Révolution de 1789. En 1802, la bijouterie Nitot devient le joailler attitré de Napoléon 1er. Le fils de Nitot, François Regnault, l’aide à créer des bijoux qui offriront à l’empire français faste et pouvoir. Les bijoux du mariage de Napoléon avec Joséphine de Beauharnais puis avec Marie Louise de Habsbourg-Lorraine ont été créés par Nitot. Il a aussi dessiné la couronne du sacre de Napoléon, le manche de son épée et d’autres parures pour la cour.

À la mort de Nitot en 1815, son fils, François Regnault Nitot reprend la joaillerie et fera prospérer l’atelier jusqu’à la chute de l’empire en 1815. L’exil de Napoléon incite Nitot à se retirer. Il cède alors son affaire à son chef d’atelier, Jean Baptiste Fossin.

Avec son fils Jules, Fossin traduit habilement les bijoux romantiques inspirés des arts de la Renaissance italienne et du XVIII° siècle français, mais aussi des parures de style naturaliste. La famille de Louis-Philippe, roi de France de 1830 à 1848 ainsi que la Duchesse de Berry succèdent à Napoléon dans la liste des célèbres clients de ce qui deviendra Chaumet avec des personnages comme le prince Anatole Demidoff, la princesse Mathilde Bonaparte, mais aussi des peintres, sculpteurs, écrivains, français ou étrangers.

En 1848, une boutique est ouverte à Londres avec un atelier confié à Jean-Valentin Morel qui, lui aussi, aidé par son fils Prosper, a su séduire la reine Victoria et l’aristocratie anglaise. Les Morel retournent en France après la création du Second Empire en 1852 par Napoléon III. Prosper Morel succède à Jules Fossin en 1862. En 1885, Joseph Chaumet épouse la fille de Prosper Morel et prend la direction de la maison. Le style de la Renaissance est toujours visible sur les diadèmes, très en vogue à l’époque et dont Chaumet fera une de ses spécialités, tout comme l’art japonais. En 1907, les ateliers et la boutique s’installent définitivement au 12, place Vendôme. Marcel Chaumet succède à son père en 1928. Le « genre garçon » des années 1920 se retrouve sur les modèles, puis devient plus féminin dans les années 30. Les couleurs, les matériaux et les pierres fines s’imposent en joaillerie. En 1934, la maison Chaumet parraine l’installation du jeune joaillier Pierre Sterlé qui conçoit déjà pour elle des bijoux.

Chaumet est racheté en 1987 par Investcorp, fonds d’investissement du Bahreïn. Après une perte nette cumulée de 10 millions de francs de 1995 à 1997, le groupe renoue avec la rentabilité en 1998, avec un chiffre d’affaires de 280 millions de francs avant d’être repris par le groupe LVMH en octobre 1993. La marque a essayé en vain de s’imposer sur le marché américain à la fin des années 1990 et le groupe se tourne finalement vers les marchés porteurs asiatiques pour améliorer sa croissance.