Les bagues en diamants bleus naturels : chiffres records !

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Avril 2012
Dossier Bagues en diamant bleu
Médias 3 médias
La bague en diamant bleu de Monaco
La bague en diamant bleu de Monaco

En août 2006, Monaco a été le spectacle d’une vente phénoménale. Une bague en or gris formée d’un anneau en trois branches ornées de petits diamants en huit. La pierre centrale est un diamant bleu de 3.35Carats d’un bleu vif sans défaut et bien translucide. La bague a été vendue à 1 333 000€. Source www.linternaute.com.

Quelques chiffres records notables sur les diamants bleus naturels

Contrairement aux idées reçues, un diamant bleu naturel est extrêmement rare et ne se trouve pas en pièce joaillère communément montée chez un bijoutier en libre service ou en vente publique…

Quelques faits notables :

En 2006, une bague en trois anneaux ornée d’un diamant bleu vif de 3,35 carats et de poids 22,7 grammes montée sur or gris et sertie de diamants en huit, a été cédée, lors d’une vente sans estimation de valeur à Monaco, pour la somme de 1.333.000 euros !

En 2007, un très rare diamant bleu de taille émeraude monté sur une bague de 6,04 carats lors d’une vente aux enchères à Hong kong dans la maison Sotheby’s, s’est pratiquement vendu pour la somme de 8.000.000 $. L’heureux acquéreur anglais, Aliza Moussef, s’est ainsi offert le plus pur, le plus rare et le plus gros diamant bleu jamais vendu au plus offrant à l’époque.

En 2009, la maison Sotheby’s récidive avec la vente record d’un nouveau diamant bleu de 7,03 carats taillé sur une pierre brute de 26,58 carats découverte en 2008 en Afrique du sud, pour 10.500.000 CHF !

Notez que s’il vous arrive de trouver une offre de vente de bijou en diamant bleu, il y a de très fortes chances qu’il s’agisse d’un diamant bleu artificiel… Comprenez ici que le diamant originel est authentique mais que la couleur bleutée a été créée de manière artificielle en raison de la rareté extrême des pierres bleues naturelles, d’où une valeur marchande encore élevée néanmoins moindre par rapport à la valeur d’un véritable diamant bleu naturel…

Les photos associées

La bague en diamant bleu de Monaco

En août 2006, Monaco a été le spectacle d’une vente phénoménale. Une bague en or gris formée d’un anneau en trois branches ornées de petits diamants en huit. La pierre centrale est un diamant bleu de 3.35Carats d’un bleu vif sans défaut et bien translucide. La bague a été vendue à 1 333 000€. Source www.linternaute.com.

puce Infos : Bague
puce À voir dans : Les bagues en diamants bleus naturels : chiffres records !

Une bague avec un diamant bleu de Sotheby’s vendue à Hong Kong

La maison Sotheby’s a mis aux enchères une pièce mémorable en octobre 2007 à Hong Kong. Une bague rehaussée d’un diamant bleu taillé en émeraude de 6.04Carats vendue à 8 millions de dollars. Ce diamant est assurément l’un des plus gros diamants jamais vus. Source www.chine-informations.com.

puce Infos : Bague

Une vente record d’un diamant à Genève

En août 2009, la maison Sotheby’s établit un nouveau record avec la vente d’une bague solitaire ornée d’un diamant bleu carré de 7.03 Carats. Après une surenchère de 15 minutes à peine, cette pièce a été adjugée à un acheteur anonyme pour la somme de 10,5 millions de francs suisses.

puce Infos : Bague