John Galliano reconnu coupable pour propos racistes et antisémites

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Septembre 2011
Dossier Actu John Galliano
Médias 2 médias
John Galliano s’est fait petit lors de son procès
John Galliano s'est fait petit lors de son procès

L’affaire John Galliano a fait couler de l’encre. Et même si le créateur a tout fait pour ne pas médiatiser cette affaire, l’on attendait le verdict impatiemment.

Le verdict tant attendu du procès du couturier John Galliano pour ses propos racistes et antisémites vient de tomber.

Tout a commencé en février dernier, le créateur John Galliano est interpellé dans le quartier du Marais pour avoir émis des insultes racistes et propos antisémites. La scène se déroule dans un bar du 3ème arrondissement à Paris. Le couturier aura eu une violente dispute verbale avec deux touristes. Et les mots « sale gueule de juif » ont alors été prononcés par John Galliano.

Lors de l’ouverture de son procès le 22 Juin dernier, le couturier John Galliano avait fait profil bas. Le célèbre couturier a évoquédes problèmes de dépendance à l’alcool et aux médicaments ainsi qu’un surmenage pour se défendre. John Galliano a également déclaré n’avoir que très peu de souvenirs des incidents de Février et d’Octobre 2010.

Le procureur Anne de Fontanette avait requis 6 mois d’emprisonnement et 22.000 euros d’amendes. Elle a tout de même admis ne pas considérer John Galliano comme « un théoricien du racisme anti-juif ou anti-jaune. C’est le racisme du quotidien, des parkings et des supermarchés qui est pitoyable et effroyable. » Est-à-dire que c’est moins grave ? Il faut croire que oui, car la 17ème Chambre du tribunal correctionnel de Paris a condamné John Galliano a une amende de 6.000 euros. Le verdict a été rendu ce jeudi 8 septembre dernier, en l’absence du couturier pour éviter une surmédiatisation.

Le couturier britannique vient donc d’échapper à la case prison. Mais vu l’engouement de cette affaire, l’entourage de ce dernier a en effet pris ses distances. La maison Dior le licencie et sa propre maison de couture lui claque la porte. Seuls soutiens peut-être, le mannequin Kate Moss qui lui a demandé de dessiner sa robe de mariée, et le styliste Jean-Paul Gaultier qui affiche ouvertement dans les médias sa sympathie pour Galliano. Mais à 50 ans, le créateur John Galliano saura-t-il peser de son talent pour redemarrer à zéro et monter sa propre maison ? De son côté, la maison Dior peine à trouver un succésseur à John Galliano...

Les photos associées

John Galliano s’est fait petit lors de son procès

L’affaire John Galliano a fait couler de l’encre. Et même si le créateur a tout fait pour ne pas médiatiser cette affaire, l’on attendait le verdict impatiemment.

puce Infos : John Galliano
puce À voir dans : John Galliano reconnu coupable pour propos racistes et antisémites

John Galliano montre une mine fatiguée suite à son procès

Après un procès, une séjour en désintoxication, et l’abandon de tous et la perte de son travail, John Galliano affiche une mine défaite. Normal il a évité de peu la prison. Voilà donc le créateur qui repart à zéro.

puce Infos : John Galliano