Comprendre le phénomène de transpiration

AuteurPar la rédaction
Mis en ligne Août 2011
Dossier Je transpire ! Guide de lutte contre la transpiration
Médias 2 médias
Le phénomène de transpiration décrypté
Le phénomène de transpiration décrypté

Phénomène 100%naturel, la transpiration est l’un des moteurs de la régulation thermique du corps : transpirer permet de faire tomber la température de notre corps, sans la transpiration, nous arions toujours de la fièvre !

Pourquoi je transpire ?

La transpiration est un phénomène aussi bien naturel que nécessaire chez tout être humain. Il est vrai que les gouttes de sueur qui perlent le visage tout de suite après une course effrénée pour rattraper un bus ou un métro sont une vraie plaie pour nous mesdames, car on arrive en sueur en bureau avec en cadeau empoisonné de bon matin des auréoles sous les bras. On dit souvent qu’il faut souffrir pour être belle, dans notre dossier on vous dira qu’il faut transpirer pour être en bonne santé !

On dit que la transpiration est nécessaire car elle participe à la régulation thermique de notre corps, sans laquelle nous serions en fièvre continuellement. L’environnement extérieur joue beaucoup dans le mécanisme de transpiration : en été, dans les transports où l’air frais ne circule pas assez, il n’est pas rare de voir les visages des usagers briller à cause des gouttes de sueur.

C’est dire que la température de votre corps qui exposé à la chaleur tend à augmenter, et pour que votre température reste à 37.2° C, le mécanisme de thermorégulation par lequel des vapeurs d’eau s’échappent par les pores de votre peau, s’enclenche pour recouvrir la surface de l’épiderme. Si la sécrétion de la sueur se fait au niveau des glandes sudoripares, sa fabrication est effectuée par les glandes sudoripares eccrines. La sueur est faite à 99 % d’eau, issue de nos réserves en eau (2 à 3 litres), et d’1% de sels minéraux. C’est l’évaporation de la sueur qui permet donc le refroidissement de notre corps et sans ce phénomène on risquerait des lésions internes dues à une surchauffe tel un moteur de voiture sur le lequel il faudrait verser de l’eau.

Outre la température extérieure, d’autres facteurs tels que les exercices physiques ou l’état de stress peuvent faciliter la transpiration. Si la transpiration est positive pour notre santé, excessive chez certaines personnes on parlera de pathologies telles que l’hyperhidrose. Et les sensations dues à la transpiration sont désagréables pour bon nombre d’entre nous et cela entraîne parfois la formation de mycose ou d’ampoules. Raison pour laquelle, il est important d’observer une certaines hygiène lorsqu’on pratique souvent des efforts physiques.

    Les photos associées

    Le phénomène de transpiration décrypté

    Phénomène 100%naturel, la transpiration est l’un des moteurs de la régulation thermique du corps : transpirer permet de faire tomber la température de notre corps, sans la transpiration, nous arions toujours de la fièvre !

    puce À voir dans : Comprendre le phénomène de transpiration

    La température idéale pour les corps est de 37,2° C. Lorsque nous transpirons, des vapeurs d’eau ou goutelettes s’échappent des pores de notre peau. On parle aussi de "la sueur". Composée à 99% d’eau, et environ 1% de sels minéraux, son évaporation conditionne le refroidissement de notre corps. Pour "faire tourner la machine", une seule solution : s’hydrater régulièrement pour compenser les pertes en eau dues au phénomène de transpiration et de thermorégulation.