Vionnet

Le drapé élégant de Madeleine Vionnet
Le drapé élégant de Madeleine Vionnet

La couturière Madeleine Vionnet se fait connaître grâce à ses longues robes du soir qui soulignent désormais les hanches. Spécialiste du drapé, Madeleine Vionnet approfondie la coupe en biais, dont la finition couture n’est pas facile.

Les sujets associés

Vionnet et Rodolfo Paglialunga se séparent

La nouvelle est tombée : Rodolfo Paglialunga ne sera plus le directeur artistique de la marque Vionnet
Fiche détaillée
Vionnet
  • Création : 1912
  • Pays : France (FR)

La maison Vionnet est l’une des plus prestigieuses maisons de Haute Couture française. Elle est créée en 1912 par la célèbre « couturière » française, Madeleine Vionnet. Née d’une famille modeste, Madeleine Vionnet, pourtant brillante élève, décide de quitter l’école à 12 ans et apprend la couture chez la femme d’un garde champêtre à Aubervilliers. À 18 ans tout juste, elle se rend à Londres et décroche un poste chez Kate Reily, une célèbre maison de couture londonienne où elle approfondit ses connaissances.

Après cinq ans, Madeleine Vionnet rentre à Paris et obtient une place chez les sœurs Callot, une grande maison de couture, où elle fait ses armes. Puis Jacques Doucet lui propose de travailler pour lui en 1906 et de donner un coup de jeune à sa maison. Déjà avant-gardiste à cette époque, Madeleine Vionnet se heurte à la rigidité des dirigeants. Elle décide alors de créer sa propre maison de couture au 222 rue de Rivoli en 1912 : la maison Vionnet originelle. L’arrivée de la Première Guerre mondiale chamboule ses projets et la contraint à fermer boutique en 1914. Dès la fin de la guerre en 1918, Madeleine Vionnet rouvre sa maison de couture et impose son style et sa modernité. Le succès lui ouvre les bras.

Très vite, l’atelier s’agrandit. S’entourant des bonnes personnes, Madeleine Vionnet nomme très vite Marcelle Chaumont première d’atelier et l’artiste futuriste Thayaht devient dessinateur attitré, il est d’ailleurs le créateur du sigle de la marque Vionnet en frome de péplum. Un autre investisseur important entre dans l’aventure, Théophile Bader, alors propriétaire des Galeries Lafayette, qui devient commanditaire majoritaire. Le 15 avril 1923, la maison Vionet déménage au 50 Avenue Montaigne dans un hôtel réaménagé : la Lariboisière. Le résultat est le fruit de l’architecte Ferdinand Chanut et du maître verrier René Lalique. Pour le décor, Madeleine Vionnet fait appel à Georges de Feure, il insuffle un style Art Déco dans les ateliers afin d’attirer une clientèle internationale raffinée.

La même année, la maison Vionnet signe un contrat de distribution avec Charles and Ray Ladies’Tailors, une grande maison de distribution américaine. Les collections Vionnet se retrouvent désormais dans des boutiques de New York. Puis en 1925, la première boutique enseigne de la maison Vionnet voit le jour sur la Cinquième Avenue. L’année suivante, Vionnet lancera des lignes « prêt-à-porter ». Les robes ainsi produites seront les premières robes de prêt-à-porter adaptées à la Haute Couture.

Le 2 Août 1939, Madeleine Vionnet présente sa dernière collection pour Vionnet, qui est sur le point d’être liquidé. En 1988, le nom de Vionnet est racheté par la famille Lummen, qui est bien décidée à faire revivre la maison de couture.

Début 1996, la maison Vionnet est réaménagée au 21, Place Vendôme. Les nouveaux acquisiteurs lancent une ligne d’accessoires et de nouveaux parfums, annonçant le retour proche de la maison Vionnet dans la mode. En juillet 2006, Sophia Kokosalaki est nommé directrice de la Création. Cette designer de renom est célèbre pour ses drapés et son travail direct sur le tissu. Les collections issues de cette collaboration seront accueillies avec enthousiasme.La maison Vionnet et Sophia Kokosalaki se séparent un an plus tard.

Puis en 2007, c’est Marc Audibet qui est nommé « conseiller artistique ». Cet artiste de talent est réputé autant pour son génie que son sens de la perfection. La première collection de Marc Audibet pour Vionnet adopte un style très épuré. Les critiques s’avèreront mitigées. Le créateur quittera soudainement la maison. Durant l’année 2008, les collections seront réalisées en interne. La famille Lummen cède la place à l’héritier du groupe textile Marzatto spA et ancien directeur général de la maison italienne Valentino, Matteo Marzatto en 2009.

Ce dernier nomme Rodolfo Paglialunga au poste de directeur artistique. Cet inconnu du grand public a travaillé durant 12 ans dans l’ombre de Miuccia Prada. En octobre 2011, le designer est renvoyé de son poste après avoir portant redonner vie à la maison Vionnet.

Les photos associées

Le drapé élégant de Madeleine Vionnet

La couturière Madeleine Vionnet se fait connaître grâce à ses longues robes du soir qui soulignent désormais les hanches. Spécialiste du drapé, Madeleine Vionnet approfondie la coupe en biais, dont la finition couture n’est pas facile.

puce À voir dans : Les « Années Folles » de la mode (de 1920 à 1939)

Carey Mulligan, une vraie fan de Rodolfo Paglialunga

L’actrice américaine Carey Mulligan est une véritable admiratrice du créateur Rodolfo Paglialunga. Aux British Academy Film and Talevision Awards à Londres en Février 2010, Carey Mulligan portait une robe drapé à imprimé fleurs noir et blanc avec une ceinture en satin noir, tout simplement splendide.

puce À voir dans : Vionnet et Rodolfo Paglialunga se séparent