The Sartorialist

Fiche détaillée
The Sartorialist
  • Création : 2005
  • Pays : États-Unis (US)

Une fois n’est pas coutume, voici un blog mode (très visité) mais hélas pour les réfractaires francophones, en anglais. Au lieu de vous rabattre sur d’autres blogs, prenez le temps comme nous de comprendre les motivations de son créateur et les raisons d’un succès si salué, aussi bien au niveau des lecteurs que des critiques, dans le milieu de la haute-couture.

Scott Schuman qui est à la fois le fondateur, le rédacteur et aussi le photographe pour le blog The Sartorialist, garde en tête une idée principale, celle de constituer un pont entre les créations haute-couture et le style de vie au quotidien. Connu très tôt dans le cercle fermé de la mode, notre bloggeur collabore avec Vogue Italia, Vogue Paris et également avec le magazine GQ dans lequel il avait sa page réservée pendant trois ans. Ses talents de photographe ont été à plusieurs reprises sollicités à l’occasion de campagnes publicitaires pour la fête des pères et des grandes marques telles que Nespresso, OVS, Burberry, Absolut ou encore DKNY Jeans, qui figurent au répertoire de Scott Schuman.

Ses photos de mode ont d’ailleurs fait le tour du monde lors de la sortie de son album photos d’anthologie par Penguin en 2009 avec plus de 100 000 exemplaires vendus.

Le charisme d’un homme au talent polyvalent

En regardant son parcours, on se doute bien que Scott Schuman ne va pas se cantonner à un seul type de mode ; pour cause, grâce à ses talents de photographe, il balaie toutes les couches de la société en repérant les profils intéressants, que ce soit Monsieur-tout-le-monde ou encore une personnalité médiatique. L’intérêt n’est pas de photographier au hasard mais plus celui d’immortaliser un moment de l’histoire. Car c’est bien cela qui résume la qualité d’une bonne photo : la poésie et l’histoire qui s’en dégagent. Grâce à la vision selon Schuman, le lecteur se délecte du style de la rue avec des détails qu’on ne noterait pas de prime abord mais que notre regard apprend à apprécier avec le temps. Avoir une vision large de la mode, voilà ce à quoi on arrive après avoir parcouru ce blog mode. Et certes, si la langue peut constituer une barrière au public francophone, il reste l’option Google ou bien, comme nous, laisser opérer la magie des photos car le langage du corps humain et les émotions véhiculées à travers ces clichés restent universels.