Silvio Berlusconi

Les sujets associés

Silvio Berlusconi : ses chansons d’amour sont un flop

L’album écrit par l’homme politique est un véritable flop commercial

Madonna, en guerre contre le clan Berlusconi.

La reine de la Pop provoque la colère des partisans de Silvio Berlusconi.

Ruby, l’escort girl de Berlusconi avec Woody Allen

Celle qui fut la maitresse de Silvio Berlusconi interpelle Woody Allen
Fiche détaillée
Silvio Berlusconi
  • Date de naissance : 29/09/1936
  • Signe astro : Balance
  • Silvio Berlusconi a 80 ans
  • Pays : Italie (IT)
  • Sexe : Homme

Silvio Berlusconi est né le 29 septembre 1936 à Milan, en Italie. Il suit des études au sein de l’université de Milan et en 1961, après l’obtention de sa licence en droit, il réalise une thèse portant sur les aspects juridiques de la publicité. En 1961, il s’associe à Pietro Canali, fonde « Cantieri Riuniti Milanesi Spa » et débute en tant qu’entrepreneur-promoteur.

Il fonde la société Edilnord en 1963 et Edilnord 2 en 1968. Par la suite, il se lance dans la construction d’un complexe résidentiel qui compte 18 tours et qui peut recevoir jusqu’à 4.000 personnes.
En 1969, il commence à élaborer les plans de construction des quartiers résidentiels Milano 2 et Milano 3. En 1976, il inaugure « Telemilano », une chaine de Milano 210.

En 1978, Silvio Berlusconi fonde le groupe holding Fininvest. Le groupe est à la tête de trois chaînes de télévision (groupe privé Mediaset), d’un éditeur italien (Mondadori), d’un groupe de services financiers (banque de détail, assurances) et d’une régie publicitaire italienne qui œuvre dans le cinéma (Medusa) et la vidéo.

En 1977, il reçoit le titre « chevalier de l’ordre du travail ».

En 1980, il lance Canal 5, une chaîne de télévision privée nationale.

En 1982, il reprend les chaînes Italia au groupe Rusconi et Rete au groupe Mondadori en 1984. Il étend aussi ses activités en Europe, notamment en 1986 avec le lancement de Cinq en France, Telefünf en Allemagne en 1987 et Telecinco en Espagne en 1989.

En 1986, Silvio Berlusconi décide de racheter le club de football le Milan AC. Il est aussi l’heureux propriétaire des sociétés Mediolanum et Programma Italia qui œuvrent dans le secteur des assurances.

En 1990, il reprend l’éditeur Mondadori, qui fait de lui, le premier éditeur italien et lui permet de contrôler plus de 80 % du capital du quotidien Il Giornale. Il se tourne aussi vers le cinéma italien en rachetant les firmes Medusa et Cinéma.
En 2004, le célèbre magazine Forbes le classe comme l’homme le plus riche d’Italie avec une fortune personnelle s’élevant à 12 milliards de dollars.

En 2007,75 % du groupe Endemol, détenue par Telefonica, est rachetée à une société composée de Mediaset, le groupe de Silvio Berlusconi et Goldman Sachs. Le montant de la transaction s’élève à 2,629 milliards d’euros.

Parallèlement, Silvio Berlusconi fonde Forza Italia, un groupe de mouvement politique. En mai 1994, le président de la République Oscar Luigi Scalfaro le nomme à la tête du Conseil. Il perd sa place et la retrouve en juin 2001. Cette fois, il est à la tête du gouvernement jusqu’en avril 2006 puis perd face à la coalition de centre gauche, emmené par Romano Prodi. Le 8 mai 2008, il est retrouve son poste pour la troisième fois.