Romy Schneider

Fiche détaillée
Romy Schneider
  • Date de naissance : 23/09/1938
  • Signe astro : Balance
  • Décès : 29/05/1982
  • Pays : Autriche (AT)
  • Sexe : Femme

Rosemarie Magdalena Albach-Retty est née le 23 septembre 1938 à Vienne, en Autriche. Ses parents, Wolfgang Albach et Magda Schneider, tous deux acteurs, n’ont pas vraiment pris soin de leurs filles. C’est à sa grand-mère qu’en revient l’honneur. En 1943, les parents de Romy Schneider se séparent. Deux ans après, ils divorcent pour de bon. Romy Schneider reste avec sa mère qu’elle aime profondément, et son frère.

En 1953, Romy Schneider quitte le pensionnat Goldenstein, près de Salzbourg et intègre l’École des Beaux-Arts de Cologne. À l’époque, le producteur Kurt Ulrich est à la recherche d’une jeune fille pour jouer la fille du personnage tenu par Magda Schneider, la mère de Romy Schneider, dans le film Lilas blancs. Sa mère convainc sa fille de participer aux auditions et celle-ci se révèle très photogénique. À 15ans seulement, elle obtient son premier rôle et apparaît sur le grand écran sous le pseudonyme de Romy Schneider Albach.

Quelques années plus tard, le réalisateur autrichien Ernst Marischka souhaite retranscrire dans un long métrage, la romance entre Élisabeth de Wittelsbach (Sissi) et l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche. Le réalisateur est sous le charme de cette impératrice, qui est un des personnages les plus célèbres de la fin du XIX ème siècle. Sans parler du fait que les Autrichiens vouent à Élisabeth de Wittelsbach une grande admiration. À noter qu’en 1932, Erst Marischka a déjà mis en avant la princesse Sissi dans une opérette où elle est interprétée par Paula Wessely.

Pour son long métrage, le réalisateur ne veut révéler que le passé glorieux et heureux de l’impératrice. Surtout que l’Autriche veut faire oublier son annexion à l’Allemagne nazie et se refaire un nom au niveau international. Il est donc hors de question de dresser un tableau sombre ou d’entacher le nom de l’impératrice par quel que péripétie que ce soit.

Ernst Marischka va stupéfier le public en lui offrant un film très réel et qui narre dans tous les détails, la vie de la princesse Sissi. Romy Schneider est retenue pour interpréter le rôle. Elle joue d’ailleurs aux côtés de sa mère qui tient le rôle de la duchesse Ludovika, mère de l’impératrice. Le personnage de l’empereur François-Joseph est interprété par Karl-Heinz Böhm. Le film sort en 1955 et suscite de suite l’engouement du public autrichien. A sa sortie, le film rapporte les mêmes recettes que le long métrage Autant en emporte le vent.

En Europe, le film est qualifié d’« œuvre culturelle ». Il est aussi diffusé en Suisse, en France et dans les écoles.
Romy Schneider se fait connaître du grand public et des prospectus à son effigie sont distribués. Son image apparaît aussi sur des boîtes d’allumettes, des briquets ou encore des cartes bancaires. Les cinémas de Nice, Lille, Amsterdam, Anvers, Gand, Madrid ou encore Helsinki, qui diffusent le film, font salle comble.

Le film sur Sissi est un vrai succès et Ernst Marischka décide de tourner un deuxième épisode de Sissi Impératrice avec un budget et une vision qui se rapprochent du premier volet. Romy Schneider ne comprend pas pourquoi un deuxième volet est tourné. De plus, elle commence à ne plus vraiment apprécier ses personnages idéalisés. Le réalisateur et les coordonnateurs du film font cependant la sourde oreille et ne prennent pas en compte les remarques de la jeune femme. Le second volet de Sissi rencontre le même succès que le premier et toutes les jeunes filles d’Europe adhèrent au style « princesse » en portant des cheveux longs bouclés, en ayant une taille de guêpe et en s’habillant de jupons bouffants.

Après que Romy Schneider ait terminé le tournage du troisième Sissi , elle veut délibérément s’éloigner de ce personnage auquel on l’assimile. Cela déplaît à son beau-père et déçoit sa mère qui a besoin de l’aura de sa fille pour ne pas disparaître complètement du monde du cinéma. Romy Schneider finit par refuser de tourner le quatrième volet et dans la foulée, tourne le dos à quatre-vingts millions de dollars.

Par ailleurs, Romy Schneider ne supporte plus la mainmise de sa mère sur elle. En 1957, sa mère lui défend de signer un contrat avec Kirk Douglas. Lasse des avertissements de celle-ci, la jeune fille se rebelle et prend la décision de choisir désormais elle-même les rôles qu’elle va interpréter.

En 1958, Romy Schneider fait la rencontre le jeune acteur Alain Delon sur le plateau du film Christine. Les deux jeunes gens s’éprennent l’un de l’autre et se fiancent en mars 1959. Les photos des deux amoureux sont alors vues partout. Romy Schneider décide de suivre Alain Delon à Paris et s’y installe avec lui.

En 1963, l’actrice remporte l’Étoile de Cristal de l’Académie du Cinéma pour son apparition dans le film Le procès.

Après avoir vécu une relation tumultueuse de cinq ans, Romy Schneider et Alain Delon se séparent. A la même époque, la maison de production Columbia propose à Romy Schneider de signer un contrat de sept ans qui l’oblige à déménager temporairement aux États-Unis. À son retour en France, après avoir tourné dans de nombreux films, Romy Schneider met au monde deux enfants. Le premier s’appelle David Christopher Meyen, qu’elle a eu avec le metteur en scène de théâtre berlinois Harry Meyen, et Sarah Magdalena Biasin, né de sa relation avec son secrétaire Daniel Biasini.

En 1981, son fils David décède d’un accident à seulement quatorze ans. Romy Schneider n’arrive pas à dépasser sa douleur et sombre dans une dépression. En mars 1982, Romy Schneider est retrouvée chez elle à Paris, inanimée. Aucune autopsie n’a été faite sur le corps de la jeune femme et les causes de sa mort sont restées inconnues.

Même après sa disparition, Romy Schneider reste une légende et une référence pour toutes les actrices.