Peau sèche

Fiche détaillée
Peau sèche

    La peau sèche se caractérise par l’absence de sécrétions sébacées (et donc de sensation grasse) ainsi que de comédons. Ainsi, la peau n’est pas luisante, elle manque de souplesse et est dépourvue d’élasticité. Enfin, les pores sont invisibles.

    Les symptômes et caractéristiques des peaux sèches

    Il existe deux situations qui expliquent pourquoi une peau est sèche. Cet état peut résulter d’un manque de lipides protecteurs c’est-à-dire que la sécrétion de sébum est insuffisante. En conséquence, les rides apparaissent plus vite que sur les autres types de peau. D’ailleurs, la peau sèche est très fréquente chez les personnes âgées. Leur peau perd de leur élasticité et les rides se multiplient. Ces deux phénomènes apparaissent car les cellules de l’épiderme se renouvellent très lentement.

    Une peau sèche peut également provenir d’un manque d’eau. Autrement dit, la peau est déshydratée. Dans ce cas, elle est rêche au toucher et la surface cutanée est rugueuse. Il arrive même que des desquamations irrégulières ainsi que des craquelures se produisent. Parfois, lorsqu’une personne à peau sèche est exposée au froid ou accède à un lieu où l’air ambiant est sec, sa peau tiraille et démange. Par ailleurs, il n’est pas rare que les peaux sèches souffrent d’eczéma. Et en période hivernale, des gerçures apparaissent.

    Bien entendu, le dessèchement peut résulter des deux facteurs combinés. À noter que chez les personnes à la peau sèche des tiraillements se font très souvent sentir après la toilette.

    Les agressions extérieures qui assèchent la peau

    Dans une moindre mesure, la sècheresse de la peau peut provenir d’une agression externe :

    puce Une exposition trop longue au soleil, car les rayons UVA et UVB assèchent les couches supérieures de la peau entraînant un vieillissement précoce de celle-ci. À ce stade, on s’expose à un risque de cancer de la peau.

    puce La pollution

    puce Les conditions climatiques : l’absence d’humidité favorise la sècheresse de la peau. Ainsi, les températures extrêmement basses et inversement un climat chaud et sec sont les ennemies de la peau sèche puisqu’ils favorisent son dessèchement. Il faut également se méfier du vent.

    puce Le contact prolongé et fréquent avec l’eau chaude ou une eau trop chlorée.

    puce Un manque d’eau du à une faible consommation ou inversement une perte abondante (forte diarrhée, exercice physique intense et soutenu, une consommation abusive de boisson alcoolisée...).

    Prendre soin de la peau sèche : les produits cosmétiques à privilégier

    Bien entendu, pour le traitement et le soin d’une peau sèche, il y a les crèmes ou les lotions hydratantes. Ces produits sont composés de solutions aqueuse et huileuse ainsi que d’émulsifiant (acide stéarique ou palmitique). Certains laboratoires intègrent dans la composition des produits les vitamines A et E ainsi que des extraits de plantes reconnues pour avoir des propriétés hydratantes.

    En général, un produit hydratant contient de l’huile minérale, de la glycérine, de la lanoline, des acides hyaluronique et alpha-hydroxy (ou AHA), de l’urée, de l’huile de jojoba, de l’huile d’amande, de l’aloès, de l’avoine, du beurre de karité, de l’extrait de miel, éventuellement un écran solaire. La crème est dite consistante si elle contient beaucoup plus de substances grasses que d’eau. Dans le cas contraire, elle est qualifiée de légère. C’est ce dernier cas que l’on rencontre le plus souvent sur le marché du cosmétique. Très souvent, les produits possèdent entre 15 % et 30 % d’huile ce qui finalement n’est pas mal, car le gras en grande quantité risque de boucher les pores engendrant l’apparition de comédons avec un risque que des infections se produisent.

    Enfin, les produits hydratants ainsi que les savons doivent avoir un pH égal ou supérieur à 7 (neutre ou légèrement acide).