Le Tour de France

Les sujets associés

Collection Tour de France / La Grande Boucle par Le Coq Sportif

Le Coq Sportif présente sa collection « La Grande Boucle » en l’honneur du Tour de France
Fiche détaillée
Le Tour de France
  • Date de naissance : 1902
  • Le Tour de France a 2016 ans
  • Pays : France (FR)
  • Date Le Tour de France :

En 1902, le journaliste du quotidien sportif « L’Auto » Géo Lefèvre crée « le Tour de France » ou « La Grande Boucle » comme on le surnomme. Le directeur du même quotidien, Henri Desgrange, est connu comme étant l’organisateur qui a fait de ce tour un réel évènement.

Cette compétition est rapidement devenue l’une des plus grandes épreuves mondiales de cyclisme et a lieu chaque année au mois de juillet.

Le 1er juillet 1903, 60 cyclistes chevronnés et réputés se lancent pour ce premier « Tour de France » qui débute à Paris. Au programme, 2500 kilomètres répartis en six étapes traversant Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes. Sur les 60 coureurs au départ, seuls 20 franchiront la ligne d’arrivée. Le vainqueur de cette première édition est Maurice Garin avec trois heures d’avance sur ses concurrents.

En 1919, le Tour de France revient après une absence de trois ans. Cette nouvelle édition est marquée par la perte de plusieurs coureurs morts au front durant la Première Guerre Mondiale. Ce Tour de France verra l’arrivée d’une nouveauté : le port du « maillot Jaune » pour le vainqueur. Le Français Eugène Christophe aura l’insigne honneur d’endosser pour la première fois le fameux maillot.

En 1929, les étapes du Tour de France sont relayées et commentées à la radio. Le journaliste jean Antoine est chargé de la transmission en direct.

En 1947, après la Seconde Guerre Mondiale, le Tour de France reprend à nouveau. Le quotidien « L’auto » devenu « L’Equipe » reste le principal organisateur de l’évènement, sous la direction de Jacques Goddet, successeur d’Henri Desgrange.

En 1953, le Tour de France fête ses 50 ans en proposant une nouveauté : « le maillot Vert ». Ce titre récompense le meilleur sprinter, désigné selon un système de classement par points.

En 1967, le « Tour de France » connaît un tragique évènement lors de la 13e étape. En effet, le coureur Tom Simpson s’élance sur un sprint au mont Ventoux et s’effondre brutalement. Plus tard, les analyses révèleront que la prise d’amphétamines combinée à la fatigue, l’alcool et la chaleur constitueront le mélange qui lui aura été fatal.

En 1970, le « Tour de France » se dote d’un autre enjeu, le « maillot Blanc », qui récompense le jeune coureur de moins de 25 ans le mieux placé dans le classement général.

En 1975, le « maillot à Pois » fait partie des plus prisés de « la Grande Boucle », car il est attribué au meilleur grimpeur du Tour. Si cette distinction a été instaurée déjà en 1933 sans l’octroi d’un maillot, le coureur Richard Virenque remportera cette épreuve sept fois en 2004, l’un des meilleurs records du Tour de France.

En 1986, le Tour connaît une de ses plus belles histoires avec pour thème l’esprit sportif. Dès la première étape, le français Bernard Hinault monte au créneau et se retrouve en tête du peloton. Lors de la dernière étape, il franchit la ligne d’arrivée avec l’américain Greg LeMond et lui concède la victoire.

En 2005, l’américain Lance Armstrong, figure emblématique du Tour, termine sa carrière en beauté en remportant la « Grande Boucle » pour la 7ème fois consécutive. À ce jour, son record reste encore inégalé.

En 2012, le « Tour de France » célèbre son 130e anniversaire et pour l’occasion, Le Coq Sportif, fournisseur officiel des maillots, présente une collection de prêt-à-porter baptisée « La Grande Boucle » directement inspirée des maillots du Tour.