Issey Miyake

Fiche détaillée
Issey Miyake

    Né le 22 avril 1938 au Japon dans la ville d’Hiroshima, Issey Miyake a une enfance tout à fait ordinaire mais sa passion pour le design s’est manifestée à partir de son adolescence.

    C’est ainsi qu’il débute ses études en Arts graphiques à la Tama Art University de Tokyo de 1959 à 1964. Issey Miyake, bien qu’encore étudiant à l’époque, a présenté sa première collection « Poem of Cloth and Stone » en 1963 avant de déménager à Paris.

    En 1966, il obtient un diplôme à la prodigieuse Chambre Syndicale de la Haute-Couture Parisienne. Néanmoins, en éternel insatisfait, il poursuit sa formation chez Givenchy et Guy Laroche.

    En 1969, Issey Miyake s’envole vers les États-Unis pour un stage à New-York aux côtés de Geoffrey Bene, illustre propriétaire d’une maison de prêt-à-porter très en vogue à l’époque.

    De retour dans son pays natal, riche de toutes ses expériences dans les grandes enseignes de couture, Issey Miyake prend l’initiative de créer sa propre enseigne "Issey Miyake Design Studio".

    En 1971, Issey Miyake lance sa première collection en tant que grand créateur japonais. Des défilés ont été organisés à Tokyo et à New-York.

    En 1973, vient le tour des podiums parisiens où il ravit les amateurs et les professionnels de la mode avec ses modèles créés à partir de tissus japonais coupés à l’occidental. Issey Miyake devient ainsi un des tous premiers designers de mode orientale à accéder aux podiums européens.

    En 1993, Issey Miyake est le précurseur de la technique des « plissés » avec sa collection "Pleats Please". Son défilé "A piece of Cloth" de la même année, marquera le réel tournant de sa carrière.

    En 1999, Issey Miyake confie le secteur de la mode à son fidèle assistant afin de se lancer dans le monde de la parfumerie avec son mythique parfum « L’eau d’Issey ».

    En 2005, Issey Miyake s’est vu décerné le Praemium Imperiale, l’une des plus hautes distinctions japonaises. En parallèle, cette même année, il a été le seul couturier convié pour dévoiler ses créations à l’exposition Big Bang au Centre Georges Pompidou à Paris.

    En 2006, le Kyoto Prize lui est remis pour sa participation à la combinaison des cultures orientales et occidentales dans ses modèles.

    En 2008, il présente dans sa fondation "21-21 Center" sa toute première exposition "L’homme du XXIème siècle", complètement créée à partir de matériaux recyclés.

    En 2012, Issey Miyake voit son parfum "L’Eau d’Issey" dans sa version Sport pour hommes faire l’objet d’une campagne promotionnelle à travers le monde du 2.0.