Inès de La Fressange

Le nouvelau guide des bonnes adresses et astuces à Paris
Le nouvelau guide des bonnes adresses et astuces à Paris

Parce que la mode change, l’ex-mannequin Inès de la Fressange sort un nouveau guide actualisé des bons plans à Paris pour être au top de la tendance et rester élégante. Un livre pour toutes celles qui aiment la mode et le chic.

Les sujets associés

Sélection mode Inès de la Fressange chez La Redoute

La Redoute s’associe avec le top model pour une sélection mode et déco spécial automne-hiver

Violette d’Urso égérie de la marque Soeur en 2011

La plus jeune fille d’inès de la Fressange, Violette, se lance dans le monde de la mode à 12 ans

L’agenda de la Parisienne par Inès de la Fressange

Inès de la Fressange sort un nouveau livre-guide intitulé « L’agenda La Parisienne 2012 », qui aide à rester belle de janvier à décembre

Le premier parfum de Bottega Veneta : making-of

Bottega Veneta, pour nous tenir au parfum sort le grand jeu avec le making-of de sa campagne publicitaire
Fiche détaillée
Inès de La Fressange
  • Date de naissance : 11/08/1957
  • Signe astro : Vierge
  • Inès de La Fressange a 59 ans
  • Pays : France (FR)
  • Yeux : marron
  • Cheveux : brun

Inès Marie Lætitia Églantine Isabelle de Seignard de La Fressange est née le 11 août 1957 à Gassin, dans le Var. Inès de La Fressange intègre l’école de l’institution de la Tournelle à Septeuil et par la suite l’institut Notre-Dame de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Elle poursuit ses études au sein de l’école du Louvre à Paris.

Le mannequinat

En 1974, son bac en poche, elle débute dans le mannequinat. En 1975, Inès de La Fressange pose pour le magazine Elle sous l’objectif d’Oliviero Toscani. Elle participe ensuite aux défilés de Thierry Mugler et d’autres grands couturiers.

De 1983 à 1989, Inès de La Fressange devient l’égérie de la maison Chanel à Paris. Karl Lagerfield qui a expliqué son choix dira que la demoiselle a une forte ressemblance avec la défunte fondatrice de la maison, Coco Chanel. Inès de La Fressange devient alors le premier mannequin qui jouit d’un contrat d’exclusivité avec une maison de haute couture.

En 1989 Inès de La Fressange est appelée à être le modèle pour le célèbre buste de Marianne. Karl Lagerfeld évoque alors le contrat d’exclusivité et la défend de poser pour le buste. Après une confrontation en justice, la belle a eu gain de cause.

Le 4 février 2008, Inès de La Fressange fête ses 50 ans en faisant la couverture du magazine Elle.

Inès de la Fressange : la marque

En 1991, Inès de La Fressange lance sa propre marque éponyme. Elle collabore avec le groupe de luxe Orcofi, ouvre une boutique de prêt-à-porter de luxe et commercialise de nombreux articles et parfums luxueux au 12 de l’avenue Montaigne dans le 8° arrondissement de Paris. Elle est rapidement connue en France, aux États-Unis et au Japon.

En décembre 1999, Inès de La Fressange est écartée de sa propre entreprise puisqu’elle n’est pas actionnaire majoritaire. Elle monte l’affaire au tribunal pour retrouver les droits d’usage de ses nom, prénom et image mais en vain. La cour d’appel de Paris du 15 décembre 2004, déclare son action irrecevable.

Inès de La Fressange collabore alors avec Bruno Frisoni et redore la marque de chaussures haute couture Roger Vivier. La société marche si bien qu’elle est nommée directrice artistique, puis PDG de l’entreprise.

Une femme de lettres

Inès de La Fressange est connue comme rédacteur de mode pour le magazine Marie-Claire. En 2000, elle s’associe à Jérôme Sagnard pour la publication de son premier livre intitulé La famille de Sagnard de La Fressange, une famille noble à Saint-Didier-en-Velay (Haute-Loire) de 1627 à nos jours.

En octobre 2002, Inès de La Fressange collabore avec Marianne Mairesse pour présenter son autobiographie intitulée Profession Mannequin, sorti chez Hachette Littérature.

En 2010, elle collabore avec Sophie Gachet et sort un Guide de style intitulé La Parisienne.

Une femme engagée

Inès de La Fressange est membre de l’association Orphelinats d’Afrique. Elle soutient aussi l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque, qui permet à des enfants de pays défavorisés d’accéder à des opérations du cœur en France.

Vie de famille

En 1990, Inès de La Fressange épouse Luigi d’Urso, un homme d’affaires et marchand d’art italien. De cette union naît Nina en 1994 et Violette en 1999. Le 23 mars 2006, Luigi d’Urso meurt, suite à un malaise cardiaque survenu à son domicile. En 2009, Inès de La Fressange se remarie avec Denis Olivennes.

Les photos associées

Le nouvelau guide des bonnes adresses et astuces à Paris

Parce que la mode change, l’ex-mannequin Inès de la Fressange sort un nouveau guide actualisé des bons plans à Paris pour être au top de la tendance et rester élégante. Un livre pour toutes celles qui aiment la mode et le chic.

puce À voir dans : L’agenda de la Parisienne par Inès de la Fressange

Nine et Violette d’Urso accompagnées de leur maman Inès de La Fressange

Inès de la Fressange, en compagnie de ses deux filles Violette et Nine d’Urso, toutes deux désormais dans le monde de la mode : Nine en tant qu’égérie de Bottega Veneta et Violette de Soeur.

puce À voir dans : Violette d’Urso égérie de la marque Soeur en 2011

Inès de La Fressange et sa plus jeune fille Violette d’Urso égérie de la marque Soeur en 2011

La petite Violette d’Urso, 12 ans et fille d’Inès de la Fressange rentre dans le monde de la mode : elle devient en 2011 égérie de la marque pour jeunes filles Soeurs. Violette est déjà habillée avec goût et associe l’imprimé tartan avec des collants en laine jaunes et des ballerines bleues claires. Une future figure marquante de la mode !