Gap

Les t-shirts vintage Gap à l'effigie des Jeux Olympiques
Les t-shirts vintage Gap à l'effigie des Jeux Olympiques

Les JO 2012 étant la tendance du moment, la marque Gap décide à son tour de profiter de l’évènement en sortant une collection de t-shirts vintage aux couleurs des Jeux Olympiques. Sur ce modèle, ce sont les jeux de Los Angeles de l’été 1984 qui sont mis à l’honneur.

Les sujets associés

Gap aux JO 2012, ça donne des T-Shirts vintage !

La marque Gap lance une collection de t-shirts à l’effigie des Jeux Olympiques

Sasha Pivovarova : sa collection de lingerie pour Gap

Sasha Pivovarova collabore avec Gap et lance la collection capsule de lingerie GapBody

Isabel Marant signe un débardeur pour GAP

Un débardeur contre le SIDA et Isabel Marant pour GAP : le résumé d’une autre grande collaboration mode

Une boutique Banana Republic sur les Champs-Elysées à Paris

La marque Gap débarque sur la célèbre avenue de luxe parisienne avec sa marque haut de gamme Banana Republic

La Collection Gap Kids avec Diane Von Furstenberg

Parents et enfants seront aux anges avec Baby Gap et Gap Kids par Diane Von Furstenberg

Michelle Obama elle ne jure que par Gap et H&M

La première dame des Etats-Unis Michelle Obama se distingue par sa classe lors de ses apparitions publiques
Fiche détaillée
Gap
  • Création : 1969
  • Pays : États-Unis (US)

Gap, d’abord dénommée Generation Gap, est créée dans les années 1960 par Donald et Doris Fisher. À l’époque, la mode du jeans fuselé commence à s’essouffler et les jeunes se tournent vers le style « patte d’eph’ », jeans caractérisés par des jambes élargies. De plus, la plupart des magasins de l’époque proposent les mêmes Levi’s pour garder leurs clients mais aussi pour épuiser leurs stocks.

Tout comme les autres enseignes, Gap propose aussi des jeans Levi’s. Mais on y trouve également des disques. Ce concept de boutique pour le moins atypique est couronné de succès puisque régulièrement tous les stocks sont épuisés et ce, dans toutes les tailles disponibles. En 1969, une première boutique au nom de Gap ouvre ses portes à San Francisco. En 1970, les ventes s’envolent et atteignent les 2 millions de dollars.

En 1976, la Federal Trade Commission impose à la marque Levi Strauss and Company de ne plus fixer ses prix. Ce qui a pour effet d’entraîner une forte concurrence entre tous les points de vente et une baisse des prix sensible. Gap suit le mouvement à contre-cœur mais les fondateurs de la marque réussissent quand même à garder leur clients à coup de publicité mais aussi et surtout en proposant d’autres marques que Levi’s. La même année, Gap devient public et est introduite en bourse.

En 1980, Levi’s génère peu de bénéfices et les autres marques que propose l’enseigne ne se vendent pas mieux. Les deux fondateurs sont inquiets et décident de donner une véritable identité à Gap. Gap devient alors une marque à part entière et non plus un simple détaillant.

Cette nouvelle image est accompagnée en 1983, d’une collaboration avec Millard Drexler, connu pour avoir redonné vie à la chaîne de vêtements féminins Ann Taylor. Drexler est nommé président de la division Gap. Gap devient une société à part entière bien que les magasins continuent à commercialiser d’autres marques comme Republic, Old Navy et Piperlime par la suite.

Sous l’impulsion de Millard Drexler, une équipe de designer est engagée. Elle s’attelle à la création de jeans et de tee-shirts. Le président veut des jeans et tee-shirts déclinés dans tous les styles, couleurs, tailles qui existent. De plus, chaque pièce doit pouvoir figurer dans tous les magasins de l’enseigne.
Millard Drexler s’attaque ensuite aux décors des boutiques. Il modernise chaque magasin en leur donnant un style bien précis. Le plancher est en bois, les murs peints en blancs, et sur les tables sont disposés des piles de T-shirts, et sur les colonnes d’étagères du sol au plafond sont disposés les jeans.

En 1986, Millard Drexler se rend compte qu’il n’arrive plus à trouver des vêtements basiques à prix modéré pour son fils. Il décide alors d’ouvrir un magasin Gap spécialement dédié aux enfants, dénommé Gap Kids et localisé à San Mateo. En 1990, la ligne pour bébé dénommée Baby Gap est lancée dans le même magasin.

En 1987, Gap s’attaque à l’Europe et ouvre un premier magasin à Londres. En 1989, une autre boutique s’ouvre à Vancouver, Canada. En 1993, un espace de vente Gap s’ouvre aux Galeries Lafayette à Paris.

En 1992, Gap se situe à la deuxième place dans le secteur des marques de vêtements les plus vendues dans le monde. Par la suite, profitant de sa notoriété, la marque sort une ligne de chaussures. Les chaussures ne se vendent pas bien et la production est arrêtée en 1994. Peu après, un premier parfum Gap voit le jour. La même année, le premier magasin de destockage Gap est ouvert.

Dans les années 90, Gap traverse une étape difficile puisque ses produits et son concept sont copiés. Beaucoup de marques proposent le même style, comme J.C. Penney, Ralph Lauren ou encore Wal-Mart, ce qui amène le consommateur à ne plus savoir quoi choisir.

En 1992, les actions de la société sont en baisse, les ventes s’essoufflent. En 1995, les ventes stagnent. En 1996, Mickey Drexler décide de reprendre l’affaire en main et embauche une nouvelle équipe qui dessine de nouveaux produits. La marque fait un retour en force dans les vêtements basiques tels que les pantalons kaki, jeans, les chemises tissées ou encore les t-shirts. Par ailleurs, des campagnes de publicité sont mises en place. La même année, un autre magasin s’ouvre à Tokyo. En 1998, un autre s’ouvre en Alaska. Gap est alors présent dans plus de 50 états.

En 1997, une boutique en ligne 3w.gap.com est lancée. En 2000, la marque lance une nouvelle ligne pour femmes enceintes. En 2006, Gap ouvre les premiers magasins Gap en franchise au Moyen-Orient et en Asie du Sud-est. En 2007, les franchisés se développent aux Émirats arabes unis, à Bahreïn, en Corée, en Indonésie, au Koweït, à Oman, au Qatar, en Turquie, aux Philippines, à Riyad mais aussi en Arabie Saoudite.

Depuis 2009, Gap, qui a fortement subi la crise économiue semble s’être resaisi : au 2° semestre 2011 Gap installe une division internationale à Londres et souhaite développer hors des États-Unis sa nouvelle marque-enseigne Old Navy, une griffe de prêt-à-porter lacée par le groupe en 2008.

Les photos associées

Les t-shirts vintage Gap à l’effigie des Jeux Olympiques

Les JO 2012 étant la tendance du moment, la marque Gap décide à son tour de profiter de l’évènement en sortant une collection de t-shirts vintage aux couleurs des Jeux Olympiques. Sur ce modèle, ce sont les jeux de Los Angeles de l’été 1984 qui sont mis à l’honneur.

puce À voir dans : Gap aux JO 2012, ça donne des T-Shirts vintage !

Un ensemble fleuri de la collection GapBody

Dans la collection GapBody de Sasha Pivovarova pour la marque Gap, il y a cet ensemble fleuri et champêtre composé d’un soutien-gorge et d’un boxer.

puce À voir dans : Sasha Pivovarova : sa collection de lingerie pour Gap

Une nuisette signée Sasha Pivovarova pour GAP

L’enseigne GAP collabore avec le mannequin Sasha Pivovarova sur une collection capsule. Déjà connue pour ses talents artistiques, Sasha Pivovarova a imaginé une collection de sous-vêtements aux imprimés façon entre copines, comme pour cette nuisette.

Le débardeur GAP X Isabel Marant

Acheter un débardeur pour la bonne cause, le concept est accrocheur et ce n’est pas la première fois qu’on l’entend. Et ça marche, pour aider le Fond Mondial de Lutte contre le SIDA, le créatrice Isabel Marant a accepté de collaborer avec GAP en créant une pièce unique. Un débardeur avec des taches colorés, basique et chic.

puce À voir dans : Isabel Marant signe un débardeur pour GAP

Les petites filles modèles : la tendance de cet hiver.

Les filles sont assurément plus coquettes. Alors la marque Gap créé Gap Kids, la ligne de prêt-à-porter pour enfant. Le look jean slim noir et ballerines lancé par Kate Moss se retrouve aussi chez les petites filles. La marinière reste indémodable et est revisité en noir et blanc. Les petites filles peuvent aussi se permettre un look rebelle avec une jupe en tulle rose plus un tee-shirt imprimé avec un blouson bleu marine et des boots : simplement craquantes !

puce À voir dans : Les petits s’habillent dans le coup pour la rentrée !
puce + de photos : | 1 | 2 |