Fonelle

Fiche détaillée
Fonelle
  • Création : 2007
  • Pays : France (FR)

On a déjà lu moult présentions originales de blog, mais celui de Sophie Fontanel alias Fonelle est d’un tout autre genre. Empli de dérision et d’humour, le contenu est rendu de manière très simple, sans langue de bois. Bref, notre bloggeuse également journaliste chez ELLE a trouvé le bon ton pour accrocher son public. On s’intéresse d’abord à l’aspect puis on apprécie le fond de style carreaux de vichy bleus, qui nous plonge dans une ambiance presqu’écolière.

Son blog ? Elle poste quotidiennement un billet portant sur un sujet d’actualité (mode ou pas), et même si cela pourrait ne pas vous intéresser, on est curieux de savoir à qui sera décerné ce que l’auteure a nommé le Fonelle d’Or, qui récompense le commentaire le plus recherché.

Effet boule de neige Fonelle

Le public joue un rôle important quel que soit le secteur dans lequel son taux est mesuré ; c’est dire qu’il n’est plus à démontrer l’importance de l’audimat pour le lancement d’une nouvelle émission télé… Pour le cas des blogs mode, c’est justement l’affluence d’un public fidèle qui amène les médias à s’intéresser à ce phénomène. Pour le cas de Fonelle, on peut noter les 400 000 personnes qui suivent régulièrement l’actualité de ce blog.

Son secret ? On parlera plutôt d’astuces. Ce n’est pas diable, elle a déjà trouvé une manière de récompenser le commentaire le mieux « recherché » et bien entendu, ne manque pas une occasion de saluer ses plus fidèles lecteurs qu’elle appelle la Horde (elle interpelle d’ailleurs souvent les Hordeurs). Et le succès est au rendez-vous car bizarrement, on aime être récompensés même de manière virtuelle. Comme quoi où que l’on soit, le besoin de reconnaissance subsiste.

Fonelle respecte ses promesses

La bloggeuse promettait des billets originaux qui capteraient notre attention, mais comment ? Avec des sujets de tous les jours, des questions que l’on s’est parfois posées mais auxquelles on n’a réussi à répondre que dans notre subconscient. Le lecteur est face à un petit concentré de mots tantôt satyriques, tantôt à prendre au second degré, mais on ne verse pas dans la méchanceté gratuite.

Ce qui touche est qu’elle fait appel au lecteur à s’interroger avec elle sur des sujets si simples qu’on ne prend pas le temps d’y penser. Lorsqu’on les lit ensuite sur le blog de Fonelle, l’évidence est là. Mais rassurez-vous, Fonelle n’a pas pris la grosse tête et ne considère pas ses billets comme une vérité absolue. Seulement force est de constater que son avis importe car il ne remet pas la mode en question, mais vous l’expose sous un autre angle. Tout y passe : voyages, phénomènes de société, psychologie… Le cocktail Fonelle est donc un concentré de vécus qui tourbillonnent sur la mode et ses tendances sans oublier de garder un œil sur l’évolution de la société, car c’est aussi cet élément qui permet de comprendre parfois la raison pour laquelle une tendance est remise au goût du jour. On se met en place avec tous les autres lecteurs en attendant de recevoir un jour qui sait, ce fameux Fonelle d’Or