Eurodif

Fiche détaillée
Eurodif
  • Création : 1920
  • Pays : France (FR)

L’enseigne Eurodif propose des vêtements pour homme, femme et enfant de grande qualité. En 2011, la chaîne Eurodif possède quatre-vingt dix boutiques situées dans toute la France. Les boutiques présentent deux rayons, un dédié à la mode, et l’autre à la décoration de la maison. Ce deuxième comprend des articles pour le bain, des voilages, des tissus d’ameublement, des rideaux, de la passementerie, mais aussi des tissus pour le lit et la table. Les prix des articles présentés dans les magasins sont assez abordables et conviennent à toutes les bourses.

En 1920, Léon Lascar rentre d’Algérie et ouvre un magasin de confection dans la ville de Brest. L’atelier est dénommé la Maison Léon puis devient Léon Soldeur. C’est le premier magasin de solderies de France. Léon Lascar épouse par la suite une Quimpéroise de Locmaria prénommée Marie-Christine. De cette union naissent 3 petits garçons, Richard, Robert et Edmond. Les trois jeunes hommes suivent très vite le chemin de leur père dans le commerce. Juste avant la guerre, Robert fait la rencontre de Suzanne et devient le père de 4 enfants, Robert Junior, Nicole, Marie-Christine et Philippe.

Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale réduisent en cendres une grande partie de Brest, le magasin de Léon y compris. Une fois la ville reconstruite, Robert, le fils de Léon Lascar ouvre une boutique au sein de La Halle Saint-Louis. L’enseigne familiale devient alors Léon fils Soldeur. En un quart de siècle, Robert et son fils aîné développent l’entreprise familiale et ouvrent 12 magasins dans toute la Bretagne. En 1971, Robert Lascar décède dans un accident de voiture à l’âge de 50 ans.

En 1970, Robert Junior, avec l’aide de son frère, ses sœurs, et de Dany Chambon, l’époux de l’une d’elles, met sur pied l’enseigne Eurodif. La crise économique qui suit le premier choc pétrolier a beaucoup aidé l’enseigne à atteindre rapidement l’ouverture de 50 points de vente en France. L’enseigne qui propose des prix au rabais est la première à l’époque. Par ailleurs, l’enseigne profite de la fermeture de plusieurs grands magasins en difficulté dans les années 1970 et 1980 pour s’accaparer leurs emplacements.

En 1991, le groupe Omnium rachète l’enseigne. Ce qui lui permet de racheter 15 magasins Printemps et la chaîne Burton. En 1995, le groupe rachète Bouchara. En 1996, Eurodif rachète Devred et le Palais du vêtement. En février 1998, le groupe rachète Maxi-Livres.