Diane Von Furstenberg (créatrice)

Gwyneth Paltrow renversante en Diane Von Furstenberg
Gwyneth Paltrow renversante en Diane Von Furstenberg

Le lancement de la série "The Conversation" a eu lieu le 6 mai dernier à New York, une occasion pour les stars présentes de se monter sous leur meilleur jour. L’actrice Gwyneth Paltrow était parmi les invités et a ébloui le tapis rouge avec une robe courte signée Diane Von Furstenberg et des escarpins métalliques Louboutin.

Les sujets associés

Gwyneth Paltrow, rayonnante en Diane Von Furstenberg sur tapis rouge

Gwyneth Paltrow apparait dans un total look black Diane Von Furstenberg au lancement de la série The Conversation

Le Color chic succède au Color block : adieu les fluos !

Pour cet Automne-Hiver 2011/2012, une autre tendance fait son entrée : le Color chic

La Collection Gap Kids avec Diane Von Furstenberg

Parents et enfants seront aux anges avec Baby Gap et Gap Kids par Diane Von Furstenberg
Fiche détaillée
Diane Von Furstenberg (créatrice)
  • Date de naissance : 31/12/1946
  • Signe astro : Capricorne
  • Diane Von Furstenberg (créatrice) a 69 ans
  • Pays : Belgique (BE)
  • Sexe : Femme
  • Yeux : marron
  • Cheveux : chatain

Diane Simonne Michelle Halfin est née le 31 décembre 1946 en Belgique. La jeune femme est une métisse de père russe et de mère grecque. En 1965, elle intègre l’université de Madrid. En 1966, elle suit des études d’économie au sein de l’université de Genève, en Suisse. Lorsqu’elle termine ses études, elle intègre une société financière dénommée Investors Overseas Ltd, à Genève. En juillet 1969, elle épouse le prince Eduard Egon Von Furstenberg qu’elle a connu à l’université. Elle se marie alors dans une robe sur mesure signée Dior. Comme la jeune femme ne veut pas être reconnue seulement pour son titre de princesse, elle intègre le poste de stagiaire chez un industriel du textile italien, Angelo Ferretti. Elle y apprend les rouages de la mode et dessine ses premières robes en jersey de soie imprimées.

Elle s’envole par la suite pour New York où son talent est découvert très vite par des stylistes de renom comme Bill Blass et Kenny Lane ou encore Diana Vreeland, la rédactrice en chef du célèbre magazine Vogue US. Avec de nombreux contacts, Diane Von Furstenberg lance sa première collection de vêtements, à un prix très attractif, en avril 1970, à New York.
En 1972, elle met en place son entreprise. Très vite, un premier showroom s’ouvre sur la 7ème Avenue. La jeune femme y présente des modèles tirés de ses précédentes collections. Par ailleurs, c’est à cette époque qu’est lancée sa célèbre robe " Angela ", inspirée par Angela Davis, militante communiste afro-américaine.

En 1976, Diane Von Furstenberg crée une robe portefeuille en jersey baptisée "Wrap dress". Alliant confort, style, modernité, cette pièce est disponible à un prix attractif. Le modèle s’écoule à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde, ce qui permet à la styliste d’entrer dans le Guinness des records en 1976.

Depuis son lancement, la marque et sa styliste ne cessent de renouveler et de moderniser leurs collections. A chaque saison, la " wrap dress " est revisitée. Le modèle, depuis sa création s’est vendue jusqu’à dix millions d’exemplaires et il est entré d’office au Metropolitan Museum of Art, dans la collection du Costume Institute. En 1975, la première collection de prêt-à-porter et d’accessoires signée Diane Von Furstenberg est lancée, suivie du parfum baptisé Tatiana, en référence à sa fille. La même année, Diane Von Furstenberg se sépare de son mari et obtient la garde de ses enfants.

En 1977, la marque met en place une ligne de Home furnishing qui comprend des draps, des serviettes et autres accessoires. La même année, la styliste sort Diane Von Furstenberg’s Book of Beauty.

En 1979, Diane Von Furstenberg signe différents accords de licence pour la vente de ses robes à domicile. En 1989, ces licences rapporteront à la marque plus d’un milliard de dollars de recettes. En parallèle, elle met au point une gamme de produits cosmétiques que le groupe pharmaceutique britannique, Beecham Group Ltd rachète en 1983. En 1984, Diane Von Furstenberg ouvre une première boutique sur la 5ème avenue, à New York. La boutique présente ses collections qui allient glamour et luxe.
En 1985, Diane Von Furstenberg quitte New York et s’envole pour Paris. Arrivée sur place, elle crée une maison d’édition dénommée Salvy. Elle se lance alors dans l’édition et fait la connaissance du journaliste et romancier franco-italien, Alain Elkann, l’ex-époux de Margherita Agnelli.

En 1990, elle repart pour les Etats-Unis et publie un an après, The Beds. En 1993, elle sort The Bath puis The Table en 1996. Dès 1993, Diane Von Furstenberg participe à l’édition du célèbre magazine américain, Vanity Fair. En 1998, elle publie un livre autobiographique intitulé " Diane : une Vie de Signature ".

En 1992, Diane von Furstenberg se lance dans le télé-achat et crée l’étonnement avec la ligne Silk Assets, spécialement conçue pour la vente sur une chaîne câblée. Le projet est couronné de succès auprès de la classe moyenne américaine lors de son premier passage télé, le produit s’écoule à plus de 2 millions de pièces en seulement 2 heures.
En 1993, Diane Von Furstenberg rachète un studio et une résidence située à New York au 389 West 12th Street, une ancienne écurie de la police rénovée, avec piscine intérieure, atrium et terrasse sur le toit ayant appartenu à l’artiste Lowell Nesbitt. La résidence compte plus de 1.000 m² d’espace. Diane Von Furstenberg le revend quatre ans après. En 2000, la résidence qui a accueilli des grands noms du monde de l’art tels qu’Andy Warhol est démolie. A la place s’élève un immeuble moderne. Depuis, le studio de Diane Von Furstenberg est situé au 874 Washington Street, West Greenwich Village.

En 1997, Diane Von Furstenberg, plus de dix ans après, revient dans le milieu de la mode. Sa stratégie commerciale est modernisée et la créatrice travaille en collaboration avec Nathan Jenden, son directeur artistique. Par ailleurs, une nouvelle collection de robes ultra féminines dessinées par ses soins pour la célèbre enseigne, Saks Fifth Avenue voit le jour. Par la suite, ses collections se retrouvent chez les enseignes les plus prestigieuses comme Barney’s, Bloomingdale’s, Scoop, Fred Segal, Joseph & Joyce ou encore Colette.

Diane Von Furstenberg crée aussi une collection spéciale destinée aux plus jeunes ainsi qu’aux magasins de grandes enseignes de luxe. Elle collabore aussi avec d’autres sociétés dans le milieu du luxe, pour compléter ses collections. De sa collaboration avec le spécialiste des pierres fines de couleur, H. Stern nait des bijoux mais aussi des tapis, issus de sa collaboration avec la marque The Rug Company entre autres.

Diane Von Furstenberg confirme sa place dans le milieu de la mode en entrant au CFDA (Council of Fashion Designers of America) en 1999 mais aussi au conseil de la chaîne de télé-achat, USA Networks Inc.

En 2001, Diane Von Furstenberg se marie avec le PDG d’IAC (InterActivCorp.) et magnat des média américains Barry Diller. En 2002, elle obtient la nationalité américaine. En 2005, Diane Von Furstenberg met en vente le premier parfum de sa marque baptisée " D ". La même année, le CFDA (Council of Fashion Designers of America) l’honore en lui accordant le Lifetime Achievement Award, pour l’ensemble de sa carrière. En 2003, elle est nommée présidente de CFDA.
En 2006, la styliste collabore avec Mattel pour la fabrication d’un nouveau dressing pour la célèbre poupée Barbie. La créatrice dessine alors une robe portefeuille et divers accessoires de voyage comme des sacs à main et des valises pour la petite fashion addict.

En 2008, Diane Von Furstenberg enchaîne les projets. A cet effet, elle compte parmi le jury de l’émission télévisée Project Runway qui aide les jeunes créateurs. Elle participe aussi à la création d’une édition limitée pour l’opérateur T-Mobile. Par la suite, elle collabore avec la Warner Bros pour le lancement d’une collection capsule inspirée par Wonder Woman. Un cabas et une bande dessinée en édition limitée sont le résultat de cette collaboration. Les bénéfices sont reversés à Vital Voices.

Diane Von Furstenberg confirme son penchant pour le président Barack Obama en participant, le 9 septembre 2008, à un défilé spécial, le " Barack Obama Runway to Change " organisé par l’actrice Sarah Jessica Parker et la rédactrice en chef du magazine Vogue US, Anna Wintour. Le défilé a pour but de récolter des fonds pour Barack Obama. Elle crée aussi un sac en coton bio imprimé du slogan du candidat démocrate " Yes, we can ". Parallèlement, une mini-ligne de bagages " légers " est mise en vente.

En 2008, Diane Von Furstenberg collabore avec l’ex présidente d’YSL Beauté Chantal Ross pour le lancement d’un deuxième parfum et d’une ligne de maquillage.

En 2009, elle rend hommage à son ami artiste pop art, Andy Warhol par le biais d’une collection pleine de couleurs pour le printemps-été 2009. La même année, le prestigieux hôtel Claridge de Londres fait appel à ses talents de designer pour réaliser la décoration de dix de ses chambres. Dans la même foulée, elle signe un accord de licence avec le spécialiste de l’optique, Marchon Eyewear. De cette collaboration naît une collection optique et solaire.
Diane Von Furstenberg est membre de l’ONG, Vital Voices qui œuvre pour l’amélioration des conditions des femmes dans le monde. Du 8 au 15 mars 2009, lors de la journée internationale de la femme, 10% de la totalité des ventes de toutes les boutiques et du site internet de Diane Von Furstenberg sont reversés à l’ONG. Pour soutenir la cause, elle a même créé un tee-shirt et un sac en édition limitée où sont gravés " Proud to be a woman ". Par ailleurs, Diane Von Furstenberg aide aussi l’association caritative Somaly Mam Foundation qui aide à mettre fin à l’esclavage des femmes et des enfants dans le monde. En mars 2009, la créatrice collabore avec le célèbre magazine Elle et organise des soirées en faveur de la fondation dans ses boutiques américaines.

Elle participe aussi à la fondation pour la protection de l’environnement et du fleuve Housatonic Valley en tant que porte-parole de la communauté new yorkaise locale. Elle s’active aussi pour la sauvegarde et la réouverture de la ligne de train historique Highline.
Le studio de Diane Von Furstenberg située à West Greenwich Village accueille aussi les stylistes talentueux en herbe et diverses manifestations culturelles.

Les photos associées

Gwyneth Paltrow renversante en Diane Von Furstenberg

Le lancement de la série "The Conversation" a eu lieu le 6 mai dernier à New York, une occasion pour les stars présentes de se monter sous leur meilleur jour. L’actrice Gwyneth Paltrow était parmi les invités et a ébloui le tapis rouge avec une robe courte signée Diane Von Furstenberg et des escarpins métalliques Louboutin.

puce À voir dans : Gwyneth Paltrow, rayonnante en Diane Von Furstenberg sur tapis rouge

Un vestiaire plein de pep’s cet Automne-Hiver 2011/2012 pour Diane Van Furstenberg

Les créateurs optent volontiers pour le Color chic. Lors de la Fashion Week de New York, Diane Van Furstenberg a dévoilé une collection haute en couleur. La collection rend hommage à la femme muse et artiste à la fois. Un style très sure et qui a du panache. Le rose fushia et l’aubergine sont des couleurs très prisées et qui s’accordent parfaitement sur un look femme active.

puce À voir dans : Le Color chic succède au Color block : adieu les fluos !

Printemps-Eté 2012 signée Diane Von Fructhenberg et Gap Kids

Les babies fashionistos dans toute leur splendeur avec la nouvelle collection Diane Von Fruchtenberg et Gap Kids prévue pour la saison Printemps-Eté 2012. Toutes les mamans vont craquer !

puce À voir dans : La Collection Gap Kids avec Diane Von Furstenberg

Diane Von Fruchtenberg et Gap Kids collaborent

Diane Fruchtenberg plonge dans la mode enfantine avec Gap Kids. La sortie de la collection est prévue pour la saison Printemps-Eté 2012. La papesse de la mode promet un résultat étonnant pour tous les babies fashionistos !

Blake Lively en robe fushia asymétrique signée Diane von Furstenberg.

Audacieuse, Blake Lively choisit une robe rose fushia de Diane von Fruchtenberg. La manche trois-quart opposée au bras nu renforce l’asymétrie de la tenue. La robe très courte est aussi une occasion pour la star de dévoile ses gambettes. Pour rehausser le look : des escarpins or pour allier à sa belle chevelure blonde

puce À voir dans : Blake Lively et Leighton Meester : le décryptage mode ; Blake Lively : le décryptage mode et tendance