Cindy Sherman

La diva du scalpel par Cindy Sherman
La diva du scalpel par Cindy Sherman

Sur cet auto-portrait, l’artiste montre une diva qui aurait abusé du lifting. Des yeux extrêmement tirés, des pommettes trop hautes, le cliché de celle qui refuse de se voir telle qu’elle est. Le blush rose passerai pourtant bien en fine couche pour tous les jours !

Les sujets associés

Les maquillages MAC et Cindy Sherman : un duo choc !

La marque de cosmétiques MAC et l’artiste Cindy Sherman forment un tandem de choc pour une campagne décalée...
Fiche détaillée
Cindy Sherman
  • Date de naissance : 19/01/1954
  • Signe astro : Verseau
  • Cindy Sherman a 62 ans
  • Pays : États-Unis (US)

Cindy Sherman, photographe et artiste américaine reconnue pour ses autoportraits, est née le 19 janvier 1954 dans le New Jersey. Mlle Sherman passe la totalité de son enfance dans le Long Island avant de partir à New York pour ses études au State University College de Buffalo dans le domaine de la peinture puis de la photographie par la suite.

Cindy Sherman fait sa première exposition personnelle en 1979 à Hallwalls après avoir obtenu son diplôme en 1976. En véritable maître de l’art conceptuel, cette dernière accède au rang de pionnière mondiale de la photographie postmoderne en plus de son panel exceptionnel d’oeuvres et de séries accomplies durant sa carrière.

Fait exceptionnel à noter : de 1980 à 2004, elle a fait un parcours non-stop exposant oeuvre et/ou série ponctuellement chaque année pendant 14 ans à l’exception de l’année 1987. Soit 17 oeuvres qui méritent d’être citées - dans un ordre chronologique ascendant - :

Untitled Film Stills, Rear Screen Projections, Centerfolds/Horizontals, Pink Robes, Fashion, Fairy Tales, Disasters, History Portraits/Old Masters, Civil War, Sex Pictures, Horror and Surrealist Pictures, Masks, Office Killer, Broken Dolls, Hollywood/Hampton Types et enfin Clowns.

La force des oeuvres de Cindy Sherman porte sur une critique certaine de la société contemporaine et de la place de la femme dans cette société des années 1960 et 1970. Cette optique lui vaut également l’étiquette de féministe aguerrie. Son inspiration artistique provient des images picturales et cinématographiques sans compter l’image érotique.

En 2004, un petit court-métrage est réalisé sur elle par Bertrand Bonello et qui s’intitule « Cindy : The Doll Is Mine ». Sur le plan artistique, la série Clowns sera réalisée cette même année en réponse aux attentats du 11 septembre et par la même occasion une critique abstraite de la société.

Dernièrement, en cette année 2011, Cindy Sherman entreprend une collaboration avec la marque de cosmétiques MAC Cosmetics. En effet, la MAC Cosmetics fidèle à sa réputation de provocatrice ne peut faire un choix plus judicieux que de choisir Cindy Sherman en tant que nouvelle ambassadrice des trois nouvelles lignes de maquillage disponible pour cette rentrée 2011. Ces trois nouvelles lignes de make-up seront directement inspirées de trois autoportraits de Cindy Sherman.

Les photos associées

La diva du scalpel par Cindy Sherman

Sur cet auto-portrait, l’artiste montre une diva qui aurait abusé du lifting. Des yeux extrêmement tirés, des pommettes trop hautes, le cliché de celle qui refuse de se voir telle qu’elle est. Le blush rose passerai pourtant bien en fine couche pour tous les jours !

puce À voir dans : Les maquillages MAC et Cindy Sherman : un duo choc !

Cindy Sherman , le clown triste pour MAC Cosmetics

Le portrait du clown triste met en avant les fards à paupières de la collection de Cindy Sherman et la marque MAC Cosmetics. Le portrait d’un clown triste aux joues rose avec une perruque permanenté couleur lilas.

Cindy Sherman en blonde péroxydée

Rien de tel qu’un artiste pour faire parler les couleurs .Sur cet auto-portrait, l’artiste Cindy Sherman met en avant le rouge à lèvres mat aubergine. Un portrait d’une diva des années 80 avec la coupe et les boucles créoles en or, sans oublier le manteau de fourrure !