Armor Lux

Les sujets associés
Fiche détaillée
Armor Lux
  • Création : 1983
  • Pays : France (FR)

C’est en 1983 à Quimper en Bretagne que débute l’histoire d’Armor Lux : Walter Hubacher, suisse d’origine alémanique, fonde La Bonneterie d’Armor qui lui permet de confectionner des sous-vêtements de grande qualité commercialisés sous le nom d’Armor-Lux. La pénurie de matières premières pendant la Seconde Guerre mondiale contraint la bonneterie à interrompre ses activités qui ne reprendront qu’en 1945. En 1965, la bonneterie Armor Lux se dote d’une teinturerie ce qui lui permet de maîtriser intégralement tout le processus de production et surtout, de contrôler la qualité des vêtements. En plus de la fabrication de sous-vêtements et de pulls marins, Armor-Lux se lance dans le prêt-à-porter en 1970. Les premières collections sont dévoilées la même année. En 1982 l’enseigne met en place un réseau de boutiques pour faciliter la commercialisation de ses articles.

En 1993, Jean-Guy Le Floch et Michel Gueguen, deux industriels bretons, rachètent la Bonneterie d’Armor pour que la société puisse continuer ses activités à Quimper. En 1997, Armor-Lux lance une ligne pour enfant baptisée Armor-Kids. En 2004, pour satisfaire une demande sans cesse croissante, l’enseigne ouvre à Quimper une nouvelle usine de production et de logistique. La même année, elle signe un contrat commercial avec La Poste : désormais, c’est Armor-Lux qui se chargera d’habiller les agents postaux. En 2007, ce seront la SNCF et Aéroports de Paris qui solliciteront Armor-Lux. Le ministère de l’Intérieur en fera autant avec les tenues des fonctionnaires de la Police nationale.

En 2005 la marque se lance dans la production de vêtements en coton équitable labellisés Fairtrade / Max Havelaar. En 2009, Armor-Lux reçoit la certification ECOCERT qui garantit l’utilisation du coton biologique dans la fabrication et la distribution de ses articles.

En 2011, l’heure est au bilan : après 70 ans d’activités, Armor-Lux emploie 550 salariés et possède 3 sites de production ainsi qu’un réseau de plus de 35 boutiques.